CapiFrance et OptimHome créent un pôle immobilier commun

 |   |  445  mots
Jacques Daboudet, co-directeur général de Digit RE Group et président de CapiFrance.
Jacques Daboudet, co-directeur général de Digit RE Group et président de CapiFrance.
Sous la férule de la holding Artémis, CapiFrance et OptimHome, leaders des réseaux immobiliers mandataires basés à Pérols (34) et Sophia Antipolis (06) se réorganisent et annoncent la création du pôle immobilier Digit RE Group.

Le mariage est consommé pour CapiFrance et OptimHome, les deux réseaux immobiliers d'agent commerciaux à domicile basés respectivement à Pérols (34) et Sophia Antipolis (06).

Devenus filiale de la holding patrimoniale Artémis, après le rachat (pour OptimHome) et l'entrée au capital (CapiFrance), en octobre 2011, de l'homme d'affaires François Pinault, les deux réseaux qui avaient jusque-là conservé leur indépendance, se regroupent avec la création de Digit RE Group.

Un pôle de compétences mutualisées

Officialisé mercredi 10 février, ce grand pôle immobilier dédié à l'ensemble des marques immobilières d'Artémis (OptimHome, CapiFrance, Immobilier Neuf, Drimki, Refleximmo et FICE dédiée à la formation) vise avant tout à mutualiser l'ensemble des technologies et compétences réunies au sein du réseau, afin de dynamiser la croissance et renforcer le leadership du pôle immobilier de la holding, dans un contexte de marché concurrentiel.

« Digit RE Group est la maison mère pour tous les services immobiliers d'Artemis, explique Jacques Daboudet, co-directeur général de Digit RE Group et président de CapiFrance. On centralise à travers la création de cette entité groupe, une plateforme back-office pour l'ensemble du réseau. C'est aussi une source d'innovation digitale pour laquelle 20 informaticiens sont mobilisés (par recrutement ou par transfert de collaborateurs, NDLR) et pour laquelle nous recherchons actuellement quatre développeurs informatiques. »

Digi RE Group regroupe en effet toutes les fonctionnalités et l'ensemble du back office des différentes filiales immobilières d'Artémis. Il permettra de mutualiser les outils technologiques les plus performants du réseau (Tremplin, Drimki, CRM, etc.), de bénéficier d'effet d'échelle pour les achats, en particulier auprès des sites d'annonce, ou encore de renforcer les compétences de chacun dans un contexte de mutation numérique du marché immobilier (DSI Groupe, développeur, webmarketin, etc.).

« Cette nouvelle organisation nous permet de bénéficier de moyens renforcés et supérieurs à ceux des principaux réseaux concurrents sur le marché français, avec l'ambition d'ici 2020, de nous placer dans le top 3 des réseaux immobiliers français », précise dans un communiqué Olivier Colcombet, codirecteur général de Digit RE Group et président d'OptimHome.

Chaque filiale conservera son indépendance dans la définition de son offre, de son recrutement, de la formation de ses conseillers, etc. Digit RE Group représente déjà plus de 100 M€ de chiffre d'affaires, près de 2600 conseillers en immobilier indépendants, plus de 150 collaborateurs, un site d'évaluation en ligne Drimki, près de 13 000 ventes par an avec plus de 600 000 visiteurs par mois sur les sites internet du réseau.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :