Immobilier d’entreprise : 2016, un record pour l’aire urbaine de Montpellier

 |   |  437  mots
L'immeuble Les Corollys, réalisé par le promoteur Creatimmo sur le parc d'activités de l'Aéroport à Pérols, dispose encore de quelque 2 000 m2 disponibles.
L'immeuble Les Corollys, réalisé par le promoteur Creatimmo sur le parc d'activités de l'Aéroport à Pérols, dispose encore de quelque 2 000 m2 disponibles. (Crédits : DGLA - Creatimmo)
L’Observatoire de l’immobilier et du foncier de la Métropole montpelliéraine publie ses chiffres, le 1er février. Selon l'étude, l’année 2016 a été une année record sur les dix ans écoulés, en termes de transactions immobilières de bureaux, locaux d'activités et entrepôts sur l'aire montpelliéraine.

Avec 327 transactions réalisées en 2016 contre 291 en 2015 sur les 41 communes du territoire urbain de Montpellier, l'immobilier d'entreprise atteint des records, si l'on en croit l'étude de l'Observatoire de l'immobilier et du foncier, rendue publique le 1er février par Montpellier Méditerranée Métropole.

Cette étude annuelle du marché agrège les transactions réalisées par les sociétés d'aménagement SERM-SA3M, la cellule économique du BTP Languedoc-Roussillon et six commercialisateurs spécialisés en immobilier d'entreprise (Advenis, Arthur Loyd, BNP Paribas Real Estate, DTZ/Cushman & Wakefield, Tertia-CBRE et Thélène Immobilier).

Ainsi, ce chiffre-record sur les dix ans écoulés témoignerait-il, toujours selon l'Observatoire, « du dynamisme économique de Montpellier et de son attractivité auprès de start-ups comme de grands groupes ».

Performance sur les locaux d'activité et les entrepôts

En 2016, quelque 65 400 m2 de bureaux ont été placés, soit le niveau moyen des dix dernières années (66 896 m2) si l'on considère que l'année 2015 avait été exceptionnelle avec 78 350 m2 de bureaux commercialisés grâce à d'importantes opérations comme l'@7 Center.

C'est sur les locaux d'activité que l'année aura été particulièrement dynamique, avec 74 800 m² commercialisés, soit « un chiffre nettement supérieur à la moyenne décennale (environ 60 000 m²), et en nette progression depuis 2015 qui affichait déjà un niveau exceptionnel de 67 150 m² ».

De la même manière, les 12 641 m2 d'entrepôts placés signent une performance supérieure à la moyenne des dix dernières années. La plus grosse transaction a été réalisée par Tertia-CBRE pour l'entreprise Private Sport Shop à Vendargues (6 500 m2).

« Quant à la commercialisation des bâtiments de l'immobilier d'entreprise locatif sous concession et en mandat SERM-SA3M, elle est dynamique puisqu'elle affiche un taux d'occupation moyen de 85 %, souligne la collectivité. Ce sont 28 nouveaux baux qui été signés dont 11 pour le préfigurateur du Totem numérique situé dans l'ancien Hôtel de ville. »

Prix locatifs stables

En 2016, la moyenne des prix constatés au m²/an pratiqués sur le marché locatif (valeur hors taxes et hors charges) est stable par rapport à 2015.

Pour les bureaux (hors parking), ils sont de 125 € en seconde main (contre 119 € en 2015) et de 158 € en neuf (contre 160 € en 2015). Pour les locaux d'activité, le m²/an s'affiche à 69 € en seconde main (contre 67 € en 2015) et à 91 € en neuf (contre 85 € en 2015).

Enfin, la Métropole annonce avoir mis en place, en décembre 2016, un Schéma d'accueil des entreprises métropolitain pour une offre adaptée aux entreprises, « afin d'anticiper et de gérer au mieux le foncier disponible et de le mobiliser pour les entreprises en demande ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :