Le promoteur Tissot lance la trottinette électrique en libre service

 |  | 1046 mots
Lecture 6 min.
(Crédits : Tissot)
Le promoteur immobilier nîmois, qui vient de déplacer son siège social à Montpellier, veut être le précurseur de la trottinette en libre service. Un service qu’il va déployer dans la capitale languedocienne, préambule à son ambition de conquérir des marchés régionaux puis nationaux.

La holding Tissot, fondée et dirigée par Pierre Tissot, ne se contente plus des seules activités de promotion et foncière immobilières. L'entreprise familiale nîmoise, dont le siège social va être transféré à Montpellier sur l'@7 Center en ce mois de juin, a étendu son champ d'intervention en créant des filiales sur des métiers cousins, mais pas seulement.

Les cinq filiales sont dirigées par les quatre fils de Pierre Tissot : Tissot Immobilier (administration de biens, syndic de copropriété, vente et location d'habitat, tertiaire et industriel) par Romain Tissot, Tissot Coordination (maîtrise d'œuvre d'exécution de travaux) par Benoît Tissot, Tissot Electricité (entreprise générale d'électricité et génie climatique) par Nicolas Tissot, Tissot Fimoprom (montage financier de projets immobiliers) par Olivier Tissot, et TissPark & Facilities (parking et mobilité urbaine) par Olivier Tissot.

Parking foisonné

C'est au cœur de cette dernière filiale, créée en mars 2017, qu'émergent des activités nouvelles. Fort d'un constat de terrain, le promoteur immobilier a en effet décidé de développer son propre service de gestionnaire de parking.

« Nous nous sommes aperçus que dans le développement de programmes immobiliers tertiaires, notamment sur une métropole comme Montpellier, la partie stationnement était importante et même indispensable pour une utilisation optimale des bureaux, observe Olivier Tissot. D'autant qu'à Montpellier, la Métropole s'engage sur les parkings à foisonnement (parking partagé permettant de récupérer une place de parking initialement destinée à l'occupant d'un logement, dès lors qu'elle est libre, pour les salariés des bureaux ou les clients des commerces voisins, NDLR). Ce principe du parking mutualisé nous permet de faire des économies en amont sur les projets et d'éviter d'avoir des parkings de bureaux vides la nuit. »

« Sur les métropoles, le foncier est de plus en plus rare, et certaines villes suppriment le stationnement en cœur de ville, ajoute Romain Tissot. De plus en plus les promoteurs vendent désormais du droit d'usage et non plus de la propriété de parking. »

L'activité de Tisspark & Facilities démarre : « Nous avons pris quelques missions sur l'@7 Center et nous avons plusieurs projets en lancement sur la partie gestion de parking. Nous venons de réaliser l'étude et l'aménagement du parking de la clinique Clémentville à Montpellier, ainsi qu'une étude pour une clinique à Paris, précise Olivier Tissot. Par ailleurs, un contrat est en cours avec un groupement de cliniques pour une centaine d'études sur la France entière ».

Mobilité urbaine

Dans le prolongement des parkings, le groupe Tissot vient d'élargir son activité de la mobilité urbaine à la trottinette électrique en libre service. Un créneau encore peu exploité en France, sur lequel Tisspark & Facilities se veut précurseur en apportant une mobilité complémentaire dans des métropoles comme Montpellier où de gros investissements ont été faits sur les transports en commun pour sortir les véhicules du centre ville.

« La trottinette est l'outil du dernier kilomètres après le tramway par exemple, explique Olivier Tissot. Autonome sur 25 km et pliable, elle est intéressante par son ergonomie et le peu de place qu'elle prend et permet d'attirer sur le transport en commun des utilisateurs complémentaires... Nous développons un prototype de trottinette électrique spécifiquement pour le libre service en partenariat avec Airlab Industrie à Nîmes, qui devrait être prêt pour septembre. Quant au système de bornes, également pensé par Tisspark et Airlab, il sera prêt dès juillet. »

Pour commencer, Tisspark met son offre d'une vingtaine de trottinettes en libre service en place sur le nouvel ensemble de bureaux montpelliérain, l'@7 Center (33 000 m2 inaugurés le 18 mai dernier) où travailleront à terme quelque 1 500 salariés. Tisspark  a opté pour le principe d'un abonnement souscrit par les entreprises pour leurs salariés.

Cet usage servira d'expérimentation pour adapter l'offre aux besoins. À terme, une application permettra de réserver les trottinettes.

Les collectivités intéressées par les trottinettes

Candidat sur l'appel à projet de la Métropole de Montpellier sur le quartier d'affaires Cambacérès, Tissot Immobilier a enrichi son offre tertiaire du service de trottinettes : « Notre force, c'est que nous avons tout en interne, et nous réfléchissons comment compléter notre offre de services de bureaux », souligne Romain Tissot.

Destinée à être d'abord proposée sur des programmes tertiaires, la trottinette en libre service devrait aussi intéresser des métropoles pour une offre similaire aux vélos en libre service, mais aussi des entreprises privées et bien sûr des copropriétés de logements.

« Pour les métropoles, nous travaillons à développer une offre en partenariat avec l'acteur qui gère la partie transport, par exemple la TAM à Montpellier, précise Olivier Tissot. Nous n'en sommes qu'au démarrage du projet, mais nous avons déjà recueilli des manifestation d'intérêt et nous avons des rendez-vous avec des villes comme Baillargues par exemple (à proximité de Montpellier, NDLR) qui met déjà des trottinettes à disposition à la gare TER et qui aimerait à être la 1e ville à être dotée de ce système. Montpellier et Nîmes sont également intéressées... À plus long terme, nous sommes ouverts à un déploiement national et donc parisien. »

Centre bien-être et pressing-conciergerie

Par ailleurs, la holding Tissot se déploie sur d'autres métiers : un centre de sport et bien-être de 600 m2 à l'@7 Center, qui ouvrira en septembre prochain, sera le pilote d'un projet plus vaste. Porté par la holding, il se fera en partenariat avec un professionnel des salles de sport, auquel Tissot viendra adjoindre des prestations de bien-être par des intervenants extérieurs (sophrologue, relaxation, kinésithérapeute, etc.).

Quant à la conciergerie-pressing écologique, baptisée Ouiki Services et dirigée par Olivier Tissot, elle vient d'être créée sur l'@7 Center et aura elle aussi vocation à se déployer sur d'autres programmes immobiliers portés par le groupe.

« Selon une étude marché, 80 % des demandes portent sur l'habillement, déclare le dirigeant. Plutôt que recourir à une conciergerie existante, nous avons fait le choix de créer un pressing écologique intégrant des services de conciergerie. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :