Deux opérations immobilières au long cours pour Pragma à Montpellier

 |   |  602  mots
La résidence Joia, à Montpellier, sera livrée début 2021 dans le quartier des Beaux-Arts.
La résidence Joia, à Montpellier, sera livrée début 2021 dans le quartier des Beaux-Arts. (Crédits : Pragma - NBJ)
Le temps des promoteurs est toujours un temps long, parfois plus sur certaines opérations que sur d’autres. Les deux programmes immobiliers Joia et Kaelis Comédie, situés à Montpellier et présentés par Pragma le 19 septembre , illustrent des cas de figure aux contraintes multiples.

Rentrée sur les chapeaux de roue pour le promoteur immobilier Pragma, présidé par Philippe Gadelle : le 19 septembre, son directeur régional Languedoc-Roussillon Pierre Raymond a présenté les programmes qui feront l'actualité des prochains mois du promoteur. Parmi lesquels deux dossiers au long cours, exemples typiques des contraintes et notamment des recours qui peuvent ralentir la bonne marche d'une opération.

La résidence Joia (architecte : NBJ), dans le quartier des Beaux-Arts à Montpellier, signe la persévérance dont doit souvent faire preuve un promoteur (et parfois ses clients réservataires), et aura fait couler beaucoup d'encre dans les gazettes locales.

Après les premiers accords fonciers conclus en avril 2011, il aura donc fallu attendre sept années pour purger le dossier de tout recours et annoncer le lancement commercial de ce programme immobilier qui compte 80 logements (dont 24 logements sociaux avec l'OPH ACM Habitat) et 110 places de parking en sous-sol.

Confiance maintenue

 « Le permis de construire a été déposé en août 2014 et obtenu en décembre 2014, raconte Pierre Raymond. Le dossier a fait l'objet de plusieurs recours puis d'un contentieux en avril 2015. Le...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :