Immobilier : Haussmann Group renforce son positionnement sur le segment du luxe

 |   |  257  mots
L'opération Monceau, à Montpellier, sera livrée en 2019 par le promoteur immobilier Haussmann Group.
L'opération Monceau, à Montpellier, sera livrée en 2019 par le promoteur immobilier Haussmann Group. (Crédits : DR)
Alors qu’il est déjà implanté à Montpellier, Toulouse et Marseille, le promoteur immobilier montpelliérain Haussmann Group, spécialisé sur la réhabilitation de patrimoine ancien, annonce vouloir renforcer son positionnement sur l’immobilier de luxe. Il vise de nouvelles implantations à Paris et Lyon.

Le promoteur immobilier montpelliérain Haussmann Group a célébré en ce début d'été 2019 ses cinq ans d'existence. Cinq années où il a développé 11 programmes immobiliers, « sur un marché de niche où la demande est forte et la clientèle ciblée », précise le dirigeant Adrien Rambier.

Ce marché, c'est celui de la réhabilitation de patrimoine ancien en centre-ville. En 2019 à Montpellier, premier territoire d'implantation du groupe, quatre opérations auront été livrées : Renaissance, Mirabeau, Monceau et Sézanne, soit 60 logements au total.

Les travaux des programmes Confidence (10 logements dans le quartier Boutonnet) et Confluence (19 logements sur la place Saint-Denis) démarreront quant à eux au 1e trimestre 2020.

Haussmann Group est également implanté à Toulouse depuis 2017, et livrera l'opération Castilhon en 2020, en plein cœur de ville. Le promoteur, qui a ouvert un bureau à Marseille début 2018, compte trois programmes en cours à Aix-en-Provence et deux à Marseille, qui seront livrés entre 2020 et 2021.

« Notre volume d'affaires actuel est de 50 M€, et nous travaillons quasiment sans stock », déclare Adrien Rambier.

A l'occasion de cette date anniversaire, le dirigeant annonce que le groupe renforce son positionnement sur le segment de l'immobilier de luxe

« Il s'agit d'une ré-orientation stratégique et nous sélectionnerons des opérations dans des villes à très haute valeur ajoutée, toujours sur de l'immobilier historique, précise Adrien Rambier. Nos axes de développement seront Paris, Lyon, Montpellier, Aix-en-Provence. Nous n'avons pas prévu d'ouvrir d'autres bureaux, mais nous prospecterons sur Paris et Lyon dès janvier 2020. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :