Global Exploitation livrera 9 résidences étudiantes en France d’ici à 2021

 |   |  586  mots
La résidence étudiante Côté Rambla, dans le quartier des Grisettes, à Montpellier.
La résidence étudiante Côté Rambla, dans le quartier des Grisettes, à Montpellier. (Crédits : DR)
Global Exploitation, la branche logements étudiants du groupe montpelliérain Grand M Groupe, connue pour sa marque Suitétudes, confirme sa place dans le Top 5 sur le marché des résidences étudiantes. Elle prévoit d’augmenter de 15 % son chiffre d’affaires 2019 et de livrer 9 résidences en France d'ici à 2021.

Global Exploitation, filiale et branche logement étudiant du groupe montpelliéraine Grand M Groupe (où figurent également le promoteur Océanis et le spécialiste de la résidence hôtelière Appart'City), est gestionnaire depuis 2004 de résidences services pour étudiants et jeunes actifs, essentiellement sous la marque Suitétudes.

A ce jour, son patrimoine compte 41 résidences pour 4 000 logements en France, principalement dans les grandes villes universitaires, dont 5 résidences à Montpellier, une à Toulouse, une à Béziers, deux à Nîmes, deux à Avignon, une à Marseille, ou encore Bordeaux, La Rochelle, Nantes, Rennes, Lille, Lyon, Grenoble, et bien sûr l'Ile-de-France.

Selon Jérôme Coste, directeur général de Global Exploitation, le marché du logement étudiant, qui bénéficie de dispositifs de défiscalisation, est encore très porteur.

"On fait encore face à un déficit de logements étudiants en France, notamment du fait d'une forte démocratisation des études supérieures et du baby-boom des années 2000 qui génère l'arrivée de nombreux jeunes dans les études supérieures, explique-t-il. Le marché est tenu par deux gros acteurs principaux, le groupe Réside Études et Nexity Studea, et...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :