Le promoteur Vestia investit 3 M€ sur un nouveau concept santé

 |   |  861  mots
L'ancienne quincaillerie de centre-ville à Montpellier va devenir le centre de santé Eau de Verveine, porté par Vestia Promotions.
L'ancienne quincaillerie de centre-ville à Montpellier va devenir le centre de santé Eau de Verveine, porté par Vestia Promotions. (Crédits : DR)
Le montpelliérain Vestia Promotions lancera en octobre les travaux d’un centre de santé qu’il qualifie d’innovant, sur des friches urbaines au cœur de la capitale languedocienne. Le projet Eau de Verveine (3 M€), conçu avec un médecin, veut proposer aux personnes fragilisées par la maladie ou l’âge une structure de "bien-être bio-psycho-social".

Le promoteur immobilier montpelliérain Vestia Promotions a présenté, le 17 septembre, son projet d'un centre médical et paramédical d'un nouveau genre : "Une structure de bien-être bio-psycho-social qui rassemblera des praticiens pluridisciplinaires dans le but d'améliorer la santé globale des personnes fragilisées par l'âge ou la sédentarité, des patients souffrant de pathologies chroniques (cancers, déficiences cardio-vasculaires, surpoids, obésité) et des femmes enceintes".

Ce projet immobilier, baptisé Eau de Verveine, prendra corps en plein cœur de Montpellier, sur la friche de l'ancienne et vaste quincaillerie Broussous & Calmels (650 m2 sur deux niveaux et un sous-sol).

Le centre a été imaginé par le Dr Robert Le Stum : "Nous souhaitons remédier au déficit de prévention primaire et secondaire par des activités physiques adaptées en réunissant les praticiens. Il s'agit de faire adopter aux personnes des comportements favorables à leur santé".

Esprit collaboratif

Le concept sera donc le suivant : un centre accueillant des cabinets médicaux et paramédicaux "dans un esprit collaboratif", précise Jean-Patrick Brouillard, président de Vestia Promotions. Les patients y trouveront donc des médecins généralistes et spécialistes, des infirmiers, des kinésithérapeutes, des enseignants APA (activité physique adaptée), des ostéopathes, des orthophonistes, des diététiciens, des coaches sportifs et autres professionnels du bien-être et de la santé. Le tout animé par un community manager assurant le lien entre les praticiens.

"Nous répondons aussi à l'isolement des praticiens en leur permettant de travailler en équipe dans un même lieu", ajoute le promoteur, qui assure que l'idée a été bien accueillie par la profession médicale et paramédicale.

La patientèle sera d'abord celle que les praticiens amèneront avec eux, mais le centre sera ouvert aux personnes non adressées par un médecin. Les porteurs du projet se défendent d'adresser une patientèle aisée, même si la majorité des activités et soins proposés par le centre ne seront pas prises en charge financièrement par la sécurité sociale.

Dupliquer à Béziers, Sète, etc.

"Cette initiative privée va aboutir à la création d'une association à but non lucratif, ce qui est innovant, précise Jean-Patrick Brouillard. Vestia Promotions livre cette association clef en main. Elle assurera la gestion humaine et...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :