Hélénis se lance dans le coliving avec Alinea

 |   |  553  mots
La 1e résidence de coliving Casa Moov, conçu par Hélénis, sera construite à Montpellier, dans le quartier universitaire Hôpitaux-Faculté.
La 1e résidence de coliving Casa Moov, conçu par Hélénis, sera construite à Montpellier, dans le quartier universitaire Hôpitaux-Faculté. (Crédits : Hélénis)
Le promoteur immobilier montpelliérain Hélénis élargit son offre avec un concept de coliving baptisé Casa Moov et qui s’adresse aux jeunes actifs urbains. La première résidence sera aménagée et décorée par l’enseigne nationale Alinea.

C'est dans l'air du temps. Les nouvelles générations pratiquent et « consomment » le logement différemment. C'est pour répondre à cette demande émergeante du marché que le promoteur immobilier montpelliérain Hélénis, jusqu'alors spécialisé dans les projets résidentiels traditionnels, entreprend d'élargir son offre et lance un nouveau concept : Casa Moov.

« Notre cible, avec ce produit, ce sont les Moovers, de jeunes actifs urbains et des étudiants, âgés entre 18 et 30 ans, qui ont besoin d'avoir un chez-soi mais recherche aussi le partage et la flexibilité, souligne Johan Sandery, chargé de marketing et communication chez Hélénis. Casa Moov leur propose un logement dans lequel ils peuvent être de passage, mais on espère que les gens auront finalement envie de rester. »

Ce que propose ce nouveau concept d'habitat, ce sont 69 studios de 18 à 43 m2, appelés des "casas", et deux T2, tous meublés.

Une déco style urbain

Autre spécificité du projet : un rez-de-chaussée de 200 m2 baptisé la "Moov-place", en lieu et place de logements ou de commerces de pied d'immeuble. Sa vocation : offrir un espace de partage et de services aux habitants de l'immeuble.

La 1e résidence Casa Moov, conçu par Hélénis, sera construite à Montpellier, dans le quartier universitaire Hôpitaux-Faculté.

« Casa Moov proposera des services, inclus ou à la carte, comme un espace de coworking, une bibliothèque partagée, un espace lounge avec écran géant, une buanderie, un garage à vélos, une fit-zone avec billard, baby-foot, terrain de pétanque intérieur, jeu de fléchette et parcours de cross-fit, ainsi qu'en extérieur, un jardin potager qui sera entretenu par la société de gestion Elyade. Les occupants pourront aussi demander une prestation de ménage et de livraison du petit-déjeuner. »

Les logements seront aménagés par l'enseigne nationale de décoration Alinea « dans un style urbain, le pack ameublement, décoration et montage étant proposé aux acquéreurs pour 3 500 € pour une Casa et 4 500 € pour un T2 », précise le promoteur.

« Alinea avait travaillé une fois avec des promoteurs mais le projet n'était jamais sorti, déclare Johan Sandery. La cible des actifs urbains correspond bien avec leur propre cible. Alinea décorera également la Moov-place, sous la houlette du décorateur Christian Collot. C'est le début d'une longue histoire, car nous prévoyons de travailler à nouveau avec l'enseigne. »

Une 2e vague de commercialisation sous peu

Le premier programme du genre, dessiné par Antoine Assus (cabinet montpelliérain BPA Architecture), sera érigé à Montpellier dans le quartier Hôpitaux-Faculté (Saint-Eloi). Les travaux devraient démarrer au printemps pour une livraison programmée en septembre 2021.

Pour l'heure, le promoteur annonce avoir vendu 7 logements sur les 29 mis en vente lors de la première vague de commercialisation.

« Les acquéreurs peuvent acheter dans le cadre de trois dispositifs fiscaux - Pinel, loueur meublé non professionnel ou loueur meublé professionnel - au prix de 5 500 et 6 500 €/m2 selon si on achète un T2 ou une casa, précise le promoteur. Nous devrions avoir tout vendu d'ici un mois et nous lancerons la 2e vague de commercialisation avant la fin du 1e trimestre. »

Les logements seront ensuite loués pour 280 (studio) et 629 € (T2) par mois en location nue, 470 et 690 € en meublé.

Le promoteur affirme avoir d'autres projets identiques dans les cartons en région montpelliéraine, « notamment sur des situations moins centrales, ailleurs que sur la métropole ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :