SNR Cévennes va investir 6 M€ sur son site alésien

 |  | 314 mots
Lecture 2 min.
Laurent Condomines dirige les usines de SNR Cévennes à Alès
Laurent Condomines dirige les usines de SNR Cévennes à Alès (Crédits : Edouard Hannoteaux)
Le fabricant de roulements à bille vient d'obtenir le feu vert de sa maison-mère pour construire une plate-forme dédiée au constructeur allemand Volkswagen. L'investissement s'élève à 6 M€. Les travaux débuteront en août sur la plus ancienne usine de la société, à Alès (30).

SNR Cévennes, fabricant de roulement à billes basé à Alès (30), vient de remporter un important appel d'offres lancé par son actionnaire, NTN, auprès des différentes filiales du groupe japonais en Europe. Le projet porte sur la construction et la mise en route d'une nouvelle plate-forme destinée à équiper les véhicules utilitaires produits par le constructeur allemand, Volkswagen.

Les travaux, qui débuteront en août, porteront sur l'installation de deux nouvelles lignes de production, et la modification de plusieurs lignes déjà actives sur la plus ancienne de deux usines de SNR Cévennes, située à Saint-Privat-des-Vieux, près d'Alès (30). La société gardoise portera elle-même l'investissement de 6 M€, avec l'accord de la maison-mère NTN-SNR, et de son actionnaire japonais NTN.

"Il est important d'investir sur des sites historiques de NTN-SNR tels que cette usine, souligne Laurent Condomines, directeur d'usine de SNR Cévennes. Après avoir assuré des productions automobiles pendant 40 ans, elle arrivait à la fin d'un cycle, et cette nouvelle plate-forme nous permet d'en démarrer un autre. En utilisant l'existant et en limitant l'investissement, nous avons été plus concurrentiels que les autres sites européens."

En attendant mieux

Par ailleurs, SNR Cévennes achève un important programme d'investissement sur sa deuxième usine, construite en 2013 sur l'ex-site de Richard Ducros, à Alès. Après l'installation de trois modules de production d'un coût unitaire de 5 M€, elle met actuellement en route le 4e et dernier de ces équipements, bouclant ainsi un plan de 20 M€. La société est toujours dans l'attente d'une nouvelle salve d'investissements (16 à 18 M€) sur le même site, afin de doubler sa capacité de production (5 000 roulements par jour).

SNR Cévennes a réalisé un chiffre d'affaires de 170 M€ en 2014 (contre 120 M€ en 2013), et emploie 490 personnes, dont 390 en CDI. Elle a recruté 35 personnes l'an passé, et prévoit 30 nouvelles embauches en 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :