À Alès, un nouveau centre de simulation auto unique en France

 |   |  197  mots
Le centre de formation de Duqueine Engineering sera équipé d'un simulateur de course
Le centre de formation de Duqueine Engineering sera équipé d'un simulateur de course (Crédits : Christine Caville)
L’écurie de course Duqueine Engineering lancera, dans le courant du mois de juin, un centre de formation, après 300 000 € d’investissement. Objectif du directeur Yann Belhomme : devenir une référence nationale pour la formation des pilotes.

L'une des écuries de course installée à Alès, Duqueine Engineering, s'apprête à lancer une nouvelle activité sur le site Pôle mécanique d'Alès-Cévennes : un centre de formation et d'entraînement doté d'un simulateur.

« Ce centre de formation sera unique en France car il associera sur un même espace le virtuel et le réel, explique Yann Belhomme, le directeur de l'écurie. Les stagiaires pourront s'entraîner sur le simulateur puis aller sur la piste avec la voiture de course ».

Après plusieurs mois de travaux et 300 000 € d'investissement, ce site de formation rentrera en activité dans le courant du mois de juin. Objectif : « devenir un centre de référence au niveau national pour la formation des pilotes », annonce Yann Belhomme.

À terme, cette activité devrait représenter 30 % du chiffre d'affaire de l'écurie et conduire à l'embauche d'un formateur. Un ingénieur en charge de l'exploitation de cette activité est déjà en poste.

Le Pôle mécanique d'Alès-Cévennes compte de 90 ha dédiés au secteur de l'auto-moto, avec dix circuits répartis sur trois sites et 10 000 m2 de locaux. Les entreprises installées sur place ont créé 900 emplois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :