Repar’stores vise les 200 franchisés en 2018

Le spécialiste de la réparation et modernisation des volets roulants, Repar’stores, annonce une croissance de 35 % et 27,4 M€ de chiffre d’affaires en 2017. En 2018, le réseau compte passer le cap des 200 agences nationales.
Repar'stores est spécialisée dans la réparation et modernisation des volets roulants
Repar'stores est spécialisée dans la réparation et modernisation des volets roulants (Crédits : DR)

Repar'stores, créée à Saint-Jean-de-Védas (34) en 2009, compte désormais 180 agences franchisées sur le territoire français. La société annonce 27,4 M€ de chiffre d'affaires, et vise 200 agences et 32 M€ de CA  pour 2018.

"La plupart de nos franchisés ne sont pas issus du monde du bâtiment, indique Guillaume Varobieff, co-fondateur de Repar'stores. Nous organisons six formations par an à Saint-Jean-de-Védas, avec cinq futurs franchisés par promotion. Repar'stores est une centrale d'achat et nous les accompagnons dans leur développement."

Digitalisation du process

Si Repar'stores met en avant une politique "accessible et rentable" pour l'ouverture d'une franchise, elle met aussi l'accent sur la digitalisation avec la mise en place, depuis 2014, d'un logiciel dédié, en collaboration avec l'agence Siweb basée à Aix-en-Provence (13).

"On a créé un métier qui n'existait pas, poursuit le directeur. Digitaliser est aussi un moyen de renouveler l'image de l'artisan grâce à des processus transparents et des prix clairs. De plus, le logiciel fait gagner deux heures de temps administratif à nos franchisés."

Priorité au BtoC

70 % de l'activité se fait auprès de particuliers, c'est une priorité pour Repar'stores qui travaille sur l'amélioration de la gestion de son service client. Elle se diversifie en parallèle avec quelques grands comptes comme Picard ou des EHPAD.

"La priorité est l'amélioration du service et le développement du réseau, ajoute Guillaume Varobieff. Même si localement, on peut aussi aider à répondre à des appels d'offre."

Repar'stores pourrait s'engager à l'international d'ici deux ans, "dans un pays limitrophe", selon son modèle particulier ou par rachat.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.