Le Parisien Diota va piloter son développement international depuis Montpellier

 |   |  531  mots
Diota développe des solutions combinant réalité augmentée et réalité virtuelle pour optimiser les process industriels
Diota développe des solutions combinant réalité augmentée et réalité virtuelle pour optimiser les process industriels (Crédits : Diota)
Spécialisée dans les solutions pour l’industrie 4.0, la start-up Diota est l’une des 4 entreprises montpelliéraines labellisées Pass French Tech, à la mi-octobre. Sa direction des Opérations, délocalisée depuis 2015 à Montpellier, ambitionne de booster son déploiement en Europe et à l’international.

Acteur de l'industrie 4.0, la start-up Diota, créée en 2009 par Ludovic Perrier (directeur des Opérations), Lionnel Joussemet (président) et Christophe Montandon (directeur de l'innovation), conçoit, développe et commercialise des solutions combinant réalité augmentée et réalité virtuelle pour optimiser les process industriels.

Si son siège est en région parisienne, l'entreprise s'est aussi implantée dans plusieurs régions de France : sa direction des Opérations est basée à Montpellier (10 collaborateurs) depuis 2015, la R&D à Toulouse (6 collaborateurs) et à Bordeaux (10 collaborateurs). Soit 30 % de ses effectifs (53 au total) en Occitanie. La start-up compte également une filiale allemande, ouverte en 2017 à Ludwigsburg (5 collaborateurs).

Diota est l'une des quatre entreprises du territoire de la métropole montpelliéraine à avoir été labellisée Pass French Tech à la mi-octobre, avec Vogo, Matooma (renouvellement) et TabMo (renouvellement).

Bousculer les pratiques

« Dans ce monde traditionnel de l'industrie, avec des process établis, on vient bousculer les pratiques avec des technologies nouvelles comme la réalité augmentée ou le contrôle automatique, explique Ludovic Perrier. Nous exploitons sur l'espace opérationnel les données digitales conçues au niveau des bureaux d'études, et nous captons aussi ces données sur l'espace opérationnel pour les remonter au niveau des bureaux d'étude. C'est une digitalisation de l'espace de travail de manière bidirectionnelle, qui crée une continuité numérique en production, sur le contrôle qualité, etc., avec pour objectif d'améliorer la performance industrielle. La réalité augmentée ou le contrôle robotisé automatique permettent de limiter le nombre d'erreurs possible. »

Ses solutions de Digital-assisted Operations et de Digital-based Robotic Inspection sont aujourd'hui déployées auprès de plus de 70 industriels en France et en Europe, notamment de l'aéronautique (Safran, Dassault Aviation, Airbus,...), du naval (DCNS, STX), du ferroviaire (SNCF), de l'automobile (Volkswagen, PSA, Daimler, Opel, Renault...), de l'énergie et de la pétrochimie (Orano, Air liquide, Total).

Ecosystème numérique et jumelages

Pourquoi une labellisation French Tech à Montpellier ?

« Il y a ici, à Montpellier et en Occitanie, un vrai dynamisme et un vivier de ressources pas complètement exploité, explique Ludovic Perrier. Ces objectifs de nous déployer en Europe et ensuite à l'international sont assez connectés à la direction des Opérations à Montpellier, qui gère l'industrialisation des solutions et leur déploiement sur le terrain. Nous aurons donc besoin de nous structurer et de nous organiser. Nous savons qu'à Montpellier, nous bénéficierons des dispositifs de la Métropole et de l'accompagnement de l'écosystème numérique montpelliérain. Par ailleurs, nous connaissons le dynamisme de la Région, avec des jumelages hors Europe, comme la Chine par exemple... Nous recherchons aussi des partenaires au niveau opérationnel, avec des compétences en formation par exemple. »

Pour absorber une nouvelle phase de croissance, la start-up, qui ne communique pas sur son chiffre d'affaires, prévoit de recruter sur ses sites de Montpellier et Toulouse.

Le dirigeant de Diota, installée à Garosud à Montpellier, dit observer avec intérêt ce qui se passe du côté du futur quartier d'affaires Cambacérès, où sera notamment érigée la future Halle French Tech...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :