Impression industrielle : Odesyo accélère son développement

 |   |  631  mots
Philippe Copin et Dominique Martin (debout), cofondateurs d'Odesyo
Philippe Copin et Dominique Martin (debout), cofondateurs d'Odesyo (Crédits : Odesyo)
Après avoir réuni un financement de 880 000 € en quelques mois, le Montpelliérain Odesyo lance la commercialisation de son système de contrôle qualité pour l’impression numérique couleur. La start-up prévoit de tripler son activité d’ici la fin 2020.

Le 10 avril dernier, Odesyo, spécialiste de solutions destinées au contrôle qualité de l'impression industrielle couleur, bouclait officiellement sa première levée de fonds d'un montant de 880 000 €. En investissant près de 200 000 € dans la start up incubée au BIC Montpellier, les business angels du réseau MELIES et la société Sofilaro ont contribué de façon décisive à ce bouclage de financement. Récemment labellisée French Tech Seed, Odesyo a pu également compter sur le soutien de la région Occitanie (50 000 €), bpifrance, différents prêts bancaires ainsi que d'un pool d'investisseurs - Venise Invest, Kozinet et S. Hersen.

« Cette levée de fonds va nous permettre de déployer notre solution baptisée Smijet et de renforcer notre équipe de Recherche et Développement », se félicite Dominique Martin, cofondateur d'Odesyo.

"Human Eye"

Hébergée depuis 2016 à l'incubateur Cap Alpha Montpellier et co-incubée par la SATT AxLR, la start-up Odesyo est née sous l'impulsion de deux experts en colorimétrie, Dominique Martin, dirigeant d'une entreprise leader dans le contrôle automatique de numérotation par caméra et de Philippe Copin, inventeur du premier système de contrôle pour les...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :