Le musée Haribo colle à l’histoire du Gard

 |   |  497  mots
La boutique du musée du bonbon Haribo réalise plus de 1,5 M€ de chiffre d’affaires.
La boutique du musée du bonbon Haribo réalise plus de 1,5 M€ de chiffre d’affaires. (Crédits : Haribo)
SERIE « Tourisme industriel gardois » (3/3). Le célèbre confiseur allemand Haribo exploite une usine à Uzès. Si la boutique à la sortie demeure incontournable, son musée permet de mieux connaître l'histoire de la marque.

Le musée du bonbon Haribo est d'abord un musée d'entreprise, tout à la gloire de la marque, avant d'être un musée du bonbon. Sa visite, très ludique, n'en demeure pas moins instructive dans une ville où le confiseur allemand emploie à ce jour plus de 350 personnes.

On y apprend notamment qu'Haribo est né de la contraction du nom de son inventeur (Hans Riegel) et de son berceau allemand de conception (Bonn), à l'instar d'un autre fleuron de la confiserie Ricola (Richteriech & Co - Laufen), suisse celui-là.

Arrivée en France à la fin des années 1960 à la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :