Réindustrialisation en Occitanie : qui, quoi et comment ?

 |  | 877 mots
Lecture 4 min.
Olivier Lluansi, associé PWC et ex-délégué aux Territoires d'industrie auprès du ministre de l'Économie et de la ministre pour la Cohésion territoriale, évoque tendance lente de réindustrialisation, à l'œuvre depuis la décennie 2010.
Olivier Lluansi, associé PWC et ex-délégué aux Territoires d'industrie auprès du ministre de l'Économie et de la ministre pour la Cohésion territoriale, évoque "tendance lente de réindustrialisation, à l'œuvre depuis la décennie 2010". (Crédits : DR)
Réinventer les chaînes de valeurs industrielles, renouveler les territoires industriels et productifs mais aussi les modes de production dictés par de nouveaux modes de consommation. La question de la relocalisation et de la réindustrialisation des territoires en Occitanie se pose de façon cruciale. Une thématique interrogée le 6 octobre par la Cité de l'économie et des métiers de demain de Montpellier.

Après une désindustrialisation massive de l'économie française, et à la lumière de la crise sanitaire, comment repenser nos modèles de fabrication, au cœur des territoires ? C'est la question qu'interrogeait les rencontres organisées le 6 octobre par la Cité de l'économie et des métiers de demain de Montpellier dans le cadre de ses programmes "Longue-Vue".

Animées par Philippe Mabille, directeur de la rédaction de La Tribune, en partenariat avec l'agence de développement économique Ad'Occ, l'UIMM et Montpellier Business School, ces rencontres étaient l'occasion de faire le point sur les efforts engagés par les entreprises régionales dans leur transition vers une relocalisation de leurs activités.

"La désindustrialisation touche prioritairement les villes moyennes, souligne Olivier Lluansi, associé PWC et ex-délégué aux Territoires d'industrie auprès du ministre de l'Économie et de la ministre pour la Cohésion territoriale. Ces villes en souffrance représentent 25 % de la population et on ne doit pas les laisser s'installer dans une crise sociale et politique....

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :