La (nouvelle) stratégie de diversification chez Rochette Industrie pour faire face à la crise

 |  | 928 mots
Lecture 5 min.
Rochette Industrie entame un nouveau cycle de diversification et vise le secteur des énergies renouvelables.
Rochette Industrie entame un nouveau cycle de diversification et vise le secteur des énergies renouvelables. (Crédits : Rochette Industrie)
Le groupe biterrois Rochette industrie, équipementier des secteurs pétrolier et aéronautique, accélère sa stratégie de diversification à la lumière de crise sanitaire du Covid. Fragilisée sur le segment aéronautique, l’entreprise va investir dans la modernisation de son outil de production pour l’adapter à de nouvelles ambitions dans les énergies renouvelables, notamment l’hydrogène.

Producteur d'ensembles mécaniques spécialisés (des pièces complexes et des sous-ensembles mécaniques et hydrauliques), le groupe Rochette Industrie, dont le siège se situe à Villeneuve-lès-Béziers (34), est directement touché par la crise sanitaire du Covid. Historiquement équipementier du secteur pétrolier, l'entreprise avait déjà amorcé un premier virage en 2016 pour se diversifier dans l'aéronautique.

En 2019, le groupe, qui emploie 170 salariés sur quatre sites (deux dans le biterrois, un à Maureilhan dans l'Hérault, et un à Roche-la-Molière dans la Loire), réalisait 21 M€ de chiffre d'affaires consolidé.

« Il y a 3 ans, nous étions à 90 % dépendants du pétrole, rappelle Pierre-Damien Rochette, le directeur général de Rochette Industrie. Mais le secteur est très cyclique, avec des crises tous les 5 à 8 ans, ce qui avait déclenché notre ambition de diversification. Nous sommes passés à 65 % de dépendance au pétrole. Avec ce qui se passe aujourd'hui, nous allons revenir sur nos ratios historiques... »

Car évidemment, la crise sanitaire, et notamment le fort impact qu'elle a fait subir au secteur aéronautique, a...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :