Pourquoi Catana double ses capacités de production à Rivesaltes

Le fabricant de bateaux de plaisance Catana investit près de 3 millions d’euros pour doubler la superficie de ses ateliers de menuiserie à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales). Le bâtiment d’environ 3.000 m2 devrait être livré au cours du printemps. Les carnets de commandes du constructeur sont suffisamment pleins pour espérer une croissance de 15% en 2021.

3 mn

Sur l'exercice 2019-2020, Catana a fabriqué 151 bateaux et enregistré un chiffre d'affaires de 82,6 millions d'euros.
Sur l'exercice 2019-2020, Catana a fabriqué 151 bateaux et enregistré un chiffre d'affaires de 82,6 millions d'euros. (Crédits : Catana Group)

Le constructeur catalan de bateaux de plaisance, Catana, historiquement installé à Canet-en-Roussillon (66), a lancé le coup d'envoi des travaux d'agrandissement de son usine de menuiserie située à Rivesaltes, près de Perpignan. Le nouveau bâtiment de 3.000 m2, dont la livraison est prévue au printemps, devrait lui permettre de doubler ses capacités de production sur les éléments en bois.

Le fabricant français de catamarans a réalisé un investissement de 3 millions d'euros pour cette opération (construction du bâtiment et achat des machines), qui s'inscrit plus largement dans un plan de modernisation des outils industriels du groupe.

« Depuis trois ans, nous investissons annuellement entre 8 millions et 10 millions d'euros pour la rénovation, la transformation et l'adaptation de nos outils de production sur l'ensemble de nos sites, explique Olivier Poncin, P-dg du groupe Catana. Notre objectif est d'obtenir des sites de production optimisés, plus opérationnels et plus efficaces. Ces investissements soutenus nous ont permis de réaliser des croissances comprises entre 25% et 30 % par an. Sauf sur l'exercice 2019-2020, où la croissance a été ralentie à cause de la crise sanitaire qui a entraîné l'arrêt des chaînes de production pendant deux mois et demi et a généré une perte d'activité proche de 30 millions d'euros, soit 25% du chiffre d'affaires prévu. »

15% de croissance attendue en 2021

Catana avait enregistré sur le précédent exercice une croissance de 6,7% de son chiffre d'affaires (au lieu des 35% escomptés), à 82,6 millions d'euros, et fabriqué 151 bateaux. Le premier trimestre de l'exercice en cours, démarré au 1er septembre 2020, reflète une hausse de l'activité qui devrait permettre au groupe d'atteindre son objectif de croissance annuelle de 15%.

« Notre carnet de commandes, d'une valeur de 76 millions d'euros au premier trimestre contre 74 millions d'euros à la même période 2020, est suffisamment haut pour garantir cette hausse de 15%, sous réserve qu'aucun arrêt de la production n'intervienne pour cause sanitaire », précise Olivier Poncin.

Cette croissance est boostée par la forte demande de bateaux neufs auprès des particuliers.

Sauver le salon de La Grande Motte

Présent en France à travers trois sites et en Tunisie, Catana commercialise deux gammes de catamarans : Catana et Bali. En 2020, deux modèles ont été mis sur le marché : le Bali Catspace et le Bali 4.8.

« Cette année, nous lancerons trois nouveaux modèles, le Bali 4.2, le Bali 4.6, ainsi que le Bali Catspace MotorYacht », liste Olivier Poncin, qui lance un appel aux autorités pour que le Salon International du Multicoque de La Grande Motte, prévu du 28 avril au 2 mai, soit maintenu. La crise sanitaire a entraîné l'annulation de la quasi-totalité des salons nautiques de l'automne et de l'hiver. L'ensemble des fabricants français de catamarans ont l'espoir que le salon de La Grande Motte, qui se tient en plein air, soit maintenu. C'est un vrai enjeu pour nous car nous y rencontrons nos loueurs, les importateurs ainsi que les clients intéressés par le multicoque. »

Le dirigeant rappelle d'ailleurs que Catana vend 90% de sa fabrication à l'export...

Pour l'heure, à défaut de présenter les nouveaux modèles dans les salons, le fabricant organise des visites virtuelles et privées. Une approche commerciale qui l'oblige « à réinventer notre métier et réapprendre à vendre nos bateaux », souligne-t-il.

Fort de plus de 250 salariés répartis entre la France et la Tunisie, Catana envisage une hausse de 5% de ses effectifs cette année.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.