Made In vise les 37 millions de visiteurs mensuels

 |   |  311  mots
Made In veut doubler le nombre de visiteurs sur ses applications, actuellement à 12 millions par mois.
Made In veut doubler le nombre de visiteurs sur ses applications, actuellement à 12 millions par mois. (Crédits : Christine Caville)
Basée à Clapiers (34), la société Made In crée, depuis 2010, des sites internet et des applications d'informations sportives, principalement dédiés au football. L'entreprise va déployer son offre sur d'autres sports et dans d'autres langues d'ici fin 2015.

L'agence Made In de Clapiers (34) cumule à la fois les activités d'agence de communication classique et de média. Elle se concentre tout particulièrement sur ses applications pour smartphones, qu'elle produit et gère en interne.

"En 2014, nous sommes passés de 9 à 23 applications, explique Gregory Cottret, gérant de Made In. Ce sont des applications sportives, principalement axées sur le football, avec des déclinaisons (direct, info TV, dédiées à chacun des clubs de Ligue 1, etc). Nous avons un journalistes et un community manager en interne, plus des pigistes partout en France qui diffusent chaque jour entre 80 et 100 informations".

Ce qui fait de Made In, selon son gérant, l'un des principaux producteurs d'informations sportives en France, présent uniquement sur internet, smartphones et tablettes.

Internet marque le pas, les applications explosent

La société créée en 2010 génère sur son activité média des revenus uniquement basés sur la publicité. Avec un chiffre d'affaires de 350 000 € l'an dernier (60 % via l'activité média, le reste via le biais plus classique d'une agence de communication) et 60 000 € de résultat, Made in compte poursuivre sur sa lancée et vise un chiffre d'affaires de 500 000 € en 2015.

"Sur internet, nous avons 10 millions de visites mensuelles, détaille Grégory Cottret. On espère une progression de 30 % en 2015. Sur les applications, nous avons 12 millions de visites par mois. Et l'objectif est de doubler le trafic. Nous allons lancer de nouvelles applications sur le rugby, mais aussi les championnats étrangers".

Ces dernières applications seront à la fois en français et traduites, et devront contribuer à l'objectif de 37 millions de visites mensuelles que se fixe Made in. "La progression d'internet se fait de moins en moins franche, les habitudes de lecture devant son ordinateur marquent le pas. En revanche, la progression est claire sur les applications, et la consultation via smartphones et tablettes".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :