CodinGame lève 1,5 M€ et vise un million de développeurs

 |   |  338  mots
Aude Barral est la co-fondatrice de CondinGame, avec Frédéric Desmoulins et Nicolas Antoniazzi
Aude Barral est la co-fondatrice de CondinGame, avec Frédéric Desmoulins et Nicolas Antoniazzi (Crédits : Edouard Hannoteaux)
La start-up montpelliéraine (recrutement de développeurs informatiques) a annoncé, le 11 novembre, avoir levé 1,5 M€ de fonds auprès d’ISAI. Objectifs : accélérer son implantation aux États-Unis, atteindre 1 million de développeurs d’ici 2017 et renforcer la R&D.

Créée en avril 2012, la société CodinGame annonce le 11 novembre avoir levé 1,5 M€ de fonds auprès d'ISAI, l'investisseur historique de Blablacar. Une précédente levée de fonds de 450 000 € avait eu lieu en 2013 via Seed4Soft et Venise Invest. Ces deux investisseurs ont également participé à la dernière levée de fonds.

Comme son nom l'indique, la start-up a développé son activité autour du jeu : une plate-forme permet à des développeurs de tout horizon de mettre en pratique leurs compétences techniques au cours de challenge de programmation. Les sessions sont suivis par des recruteurs qui détectent ainsi de futurs collaborateurs.

"Après trois années d'activités, CodinGame réunit une communauté de 230 000 développeurs issus de 160 pays différents ", indique Aude Barral, la co-fondatrice de la start-up.

Ces derniers peuvent s'exercer selon trois modes - solo, multi-joueurs ou  "Clash of Code" - et à l'aide de 23 langages de programmation différents (Java, Python, Ruby, C#, Scala, etc.).

Un million de développeurs en 2017

Cette levée de fonds va permettre à la start-up d'accélérer son développement aux États-Unis, qui est déjà le pays le plus représenté sur la plate-forme. Elle ambitionne également d'ouvrir des bureaux à San Francisco.

« Nous sommes une entreprise en croissance. Notre développement vise à réunir une communauté d'un million de développeurs d'ici à 2017 », déclare Aude Barral.

Autre axe stratégique : le renforcement des activités R&D et marketing avec le projet de prochaines embauches.

« Nous souhaitons mettre en place de nouveaux jeux pour accompagner l'utilisateur à progresser. L'idée est de couvrir un panel de niveaux de plus en plus fins, avec des transitions plus fluides », explique la co-fondatrice.

Le développement de la dimension communautaire est également prévu, toujours avec ce souci de favoriser l'apprentissage des utilisateurs.

« L'objectif est de développer l'entraide, les interactions entre joueurs et de donner par exemple la possibilité aux utilisateurs le plus novices de s'adresser à des usagers plus expérimentés », rajoute Aude Barral.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :