Plug In Digital investit pour sa croissance en Asie

 |  | 397 mots
Lecture 2 min.
Le catalogue de Plug In Digital intègre plus de 1 500 références
Le catalogue de Plug In Digital intègre plus de 1 500 références (Crédits : Plug In Digital)
Leader dans la distribution de jeux vidéo, Plug In Digital développe une activité d'éditeur de jeux en propre qui, en trois ans, l'a déjà portée au 4e rang national. En 2018, la PME montpelliéraine a levé 2 M€ qu'elle investit notamment pour s'implanter en Asie.

Créée en 2012 à Montpellier, Plug In Digital s'est d'abord spécialisée dans la distribution de contenus numériques et de jeux vidéo sur de nombreux supports (PC, mobiles, consoles). En sept ans, l'entreprise s'est imposée comme leader du secteur, signant 100 % des éditeurs français (à l'exception d'Ubi Soft), tout en accumulant les références prestigieuses à l'international, comme Konami, SNK, Paradox Interactive, etc.

Des perspectives en Asie

Plug In Digital gère aujourd'hui 1 500 références, dont 700 sur PC et 600 sur mobiles, avec par exemple un rang de 2e éditeur de jeux au monde sur console Nintendo Switch, avec 40 références. Le développement du cloud gaming lui permet de multiplier les partenariats avec les grands opérateurs internationaux.

"Nous travaillons en direct avec des opérateurs car nous continuons à signer avec de nombreux éditeurs. Ces acteurs sont par exemple Orange et SFR en France, Deutsche Telekom en Allemagne, Telecom Italia en Italie, Turner Group en Amérique du Sud, NTT au Japon, Alibaba en Chine, etc.", cite Francis Ingrand, fondateur de Plug In Digital.

Après une levée de fonds de 2 M€ en 2018, Plug In Digtal investit sur son développement en Chine, où elle vient d'ouvrir un bureau qui devrait atteindre de cinq à 10 personnes en 18 mois. "Nous développons aussi de nombreux logiciels, qui nous permettent de gérer plus de contenus au nom de nos partenaires, en allégeant ainsi les contraintes réglementaires existantes à l'entrée du marché chinois", détaille Francis Ingrand.

L'édition, un relais de croissance

Depuis 2016, Plug In Digital développe aussi une activité d'éditeur de jeux vidéo en propre. L'entreprise compte déjà quelques succès à son actif, qui l'ont portée au rang de 4e éditeur en France, mais prévoit d'engranger les bénéfices réels de cette diversification à compter de 2020, au regard des temps de développement nécessaires dans le jeu vidéo (18 mois au minimum). "Nous prévoyons de porter l'édition au seuil de 50 % de notre activité globale en deux ans", annonce Francis Ingrand.

Passée de six à 23 salariés en trois ans, Plug In Digital prévoit de recruter près de 10 personnes en 2019, et autant l'an prochain. L'entreprise publiera un chiffre d'affaires de 10 M€ en ce mois de septembre, dont 80 % à l'international, et table sur une croissance moyenne de 30 à 40 % sur les trois ans à venir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :