Septeo absorbe le parisien La Gestion Intégrale

 |   |  465  mots
Le siège de Septeo à Pérols, près de Montpellier
Le siège de Septeo à Pérols, près de Montpellier (Crédits : Septeo)
Septeo, groupe spécialiste des solutions pour les professionnels du droit, a annoncé, le 2 octobre, l'acquisition de la société parisienne LGI, éditrice de logiciels pour le secteur immobilier. L'Héraultais renforce ainsi sa taille critique alors que, par ailleurs, il accélère son déploiement en Amérique du Nord.

Éditeur de solutions technologiques regroupées en cinq métiers - avocats, juristes d'entreprise, notaires, directeurs informatiques, gestionnaires de biens immobiliers -, le groupe héraultais Septeo annonce une acquisition destinée à renforcer ce dernier pôle : la société parisienne La Gestion Intégrale (LGI). Fondée en 1965, cette entreprise familiale (50 salariés) édite des solutions de gestion locative, gestion de syndicats de copropriété, comptabilité...

Une recherche de taille critique

LGI compte à ce jour 2 500 utilisateurs en France, dont 300 administrateurs de biens, majoritairement situés à Paris et en Île-de-France. L'opération (montant non communiqué) permet d'accroître le rayonnement géographique de Septeo, qui jusqu'ici opérait plutôt dans la moitié sud du pays, "entre Montpellier et Pau", selon Hugues Galambrun, dirigeant-fondateur du groupe aux côtés de Jean-Luc Boixel et Philippe Rivière.

"Malgré deux acquisitions antérieures dans la partie immobilière de notre activité, nous n'avions pas encore de présence suffisante dans la partie nord de la France, notamment à Paris où il nous fallait une assise plus importante. L'acquisition de LGI s'inscrit dans cette volonté d'atteindre une taille critique sur le marché. De plus LGI a peu de clients, mais ce sont tous de gros administrateurs de bien, dont la taille est au moins trois fois supérieure à un administrateur classique", détaille-t-il.

De fortes ambitions outre-Atlantique

Si l'acquisition de LGI est une opération de croissance externe renforçant le pôle immobilier du groupe héraultais, la croissance globale de Septeo est au beau fixe sur tout son périmètre : le groupe a porté son chiffre d'affaires de 100 à 135 M€ en un an, et affiche un objectif de 220 M€ pour 2022. Déjà présent à l'international sur des marchés comme la Belgique, la Tunisie, ou Dubaï, Septeo veut désormais accélérer son développement en Amérique du Nord, où il est en progression de 15 à 20 % sur l'année écoulée.

"Nous disposons de deux bureaux à Montréal, pour le marché canadien, et à Boston pour les États-Unis, qui nous ont permis jusqu'ici de consolider notre présence sur le segment des juristes d'entreprise. Nous lançons, à la fin 2019, une nouvelle action pour nous développer sur la cible des avocats en cabinet. Nous avons de gros espoirs car nous avons de bons produits intégrés, avec des modules ERP, reconnaissance vocale, IA, etc. Et les perspectives de croissance sont importantes : nous faisons un chiffre d'affaires de 25 M€ sur cette cible avec 68 000 professionnels seulement en France, alors qu'ils sont 100 000 au Canada et 1,5 million aux États-Unis", explique Hugues Galambrun.

Basé à Pérols (34), le groupe Septeo emploie plus de 1 200 collaborateurs dans le monde. Il est identifié comme le 15e éditeur de logiciels en France, et le 1er en Occitanie, dans le classement "Truffle 100" (édition 2019) publié en juillet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :