Nout s'allie à deux PME montpelliéraines et s’exporte sur mobile

 |  | 509 mots
Lecture 3 min.
Nout édite des solutions, utilisées notamment en SAV
Nout édite des solutions, utilisées notamment en SAV (Crédits : Nout)
Éditrice d’une gamme de logiciels de gestion plusieurs fois primée à l’international, la PME héraultaise Nout annonce, le 8 octobre, le lancement d’une nouvelle solution sur smartphone, en collaboration avec Espace Propreté et Poisson Soluble. L’application vise à simplifier la gestion des plannings et l’édition de factures. Elle devrait toucher une nouvelle cible pour Nout : la communauté des travailleurs freelance.

La nouvelle application Timax Connect, développée en collaboration avec Espace Propreté et Poisson Soluble, va pouvoir s'interfacer avec la solution historique de Nout, Simax, une gamme de logiciels de gestion intégrée (EPR) extrêmement adaptable. C'est une première incursion de l'éditeur, basé à Castelnau-le-Lez (34), vers l'univers mobile, avec un service dédié à la gestion des plannings pour personnel itinérant ou à l'édition de factures.

Simax, le logiciel des TPE-PME, primé à l'international

Des fonctionnalités qui visent directement la clientèle historique de Nout, composée de plus de 400 TPE et PME, ainsi que d'une dizaine d'ETI.

"Les petites structures ont toujours du mal à trouver les solutions simples et flexibles dont elles ont besoin, analyse Miren Lafourcade, co-fondatrice et dirigeante de Nout. C'est cette flexibilité sur le paramétrage qui avait permis à notre logiciel Simax de gagner une compétition internationale de programmation, la RAD Race au Pays-Bas en 2014 et en 2015."

Après dix ans d'existence, Nout compte désormais 18 salariés, et devrait réaliser 1 M€ de chiffre d'affaires en 2019. C'est, pour Miren Lafourcade, le résultat d'une avance technologique certaine dans l'édition et du niveau d'intégration d'un logiciel de gestion très souple.

"Les PME ont parfois besoin de changer des procédures plusieurs fois par semaine, Simax leur offre cette flexibilité, détaille encore la dirigeante. On a de l'avance, mais certains de nos concurrents essaient désormais de copier nos capacités de paramétrage. Je mise donc sur la R&D pour maintenir notre avance technologique et sur de nouveaux projets comme Timax."

Timax, une application co-designée

Le développement de l'application est d'ailleurs parti des besoins d'un client de Nout, la PME Espace Propreté qui gère le nettoyage de nombreuses surfaces professionnelles dans le centre-ville de Montpellier.

"Je recherchais une solution pour faciliter le pointage de mes salariés, lorsqu'ils se trouvent sur le lieu de leur mission, raconte Muriel Fournier, gérante d'Espace Propreté. Les produits que j'ai trouvés étaient tous trop difficiles d'utilisation. C'était un frein au changement et je voulais un outil simple et intuitif. Miren Lafourcade avait les mêmes besoins pour ses clients, nous nous sommes donc associées, avec également l'agence web Poisson Soluble."

Réunir une communauté de freelances

Timax est disponible en version payante pour les entreprises au prix de 6 € par mois et par utilisateur, mais propose également une version gratuite, destinée à réunir une communauté de freelances et repérer les futurs chefs d'entreprises

Pour 2019, les trois associés visent 1000 téléchargements et 5 000 € de CA. D'ici trois ans (fin 2022), les co-créateurs évaluent le marché à 180 000 €. "Nout s'occupe aujourd'hui de la commercialisation selon le contrat passé ensemble, mais une société indépendante pourrait naître de notre collaboration en 2020, poursuit Miren Lafourcade. Nous allons notamment proposer Timax à Dubaï où nous venons d'ouvrir un bureau."

Une incursion au Moyen-Orient pour Nout, qui est déjà présente sur le marché québécois via son bureau de Montréal ouvert en 2018.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :