La proptech Eliosor se lance à Montpellier

La start-up parisienne Eliosor arrive officiellement à Montpellier. Son concept ? Rendre liquide une partie d’un capital immobilier ou financer une partie d’un achat de bien, en échange d’une prise de participation, remboursable sous dix ans. Après une levée de fonds d’un million d’euros en juin, Eliosor se lance dans six villes françaises, dont Montpellier. Deux professionnels du secteur réagissent à l’arrivée de ce nouvel outil sur le territoire.

3 mn

Bruno Lussato, fondateur d'Eliosor
Bruno Lussato, fondateur d'Eliosor (Crédits : NC)

Ce nouvel acteur proptech est le fruit de la réflexion de Bruno Lussato, ex-CEO de Wistiki, (qui s'était fait connaître avec son équivalent de l'AirTag qu'Apple, avant de fermer définitivement en 2020, ndlr). L'entrepreneur a eu l'idée d'Eliosor quand une banque lui refuse un prêt pour lancer un nouveau business, alors même qu'il était propriétaire d'un appartement.

« J'ai alors pensé : pourquoi ne pas vendre une partie de mon appartement et obtenir en échange une somme d'argent me permettant de contourner le mécanisme de l'emprunt ?, explique-t-il. »

Créée en 2021, Eliosor entend désormais répondre à deux problématiques : le rachat d'une partie d'un appartement ou maison pour permettre à un propriétaire de débloquer des liquidités ou l'aide à l'achat d'un bien immobilier, toujours en échange de parts sur ce bien.

Un co-investissement jusqu'à 150 000 euros

Par exemple, Eliosor peut racheter jusqu'à 20% ou 150 000 euros de la valeur d'un bien, et devenir ainsi co-investisseur avec la contrepartie suivante : quand la start-up amène 10% de la valeur du bien, elle prend 15,5% des parts pour sa rémunération. Le bénéficiaire reste vivre chez lui, et doit rembourser Eliosor sous dix ans, soit par la revente du bien, soit en rachetant les quotes parts.

Un mécanisme similaire s'applique sur les achats immobiliers, pour les personnes ayant besoin d'un apport supplémentaire.

 « Ce n'est pas un emprunt, précise encore Bruno Lussato, mais un co-investissement. L'esprit du contrat est de s'engager à revendre dans dix ans ou à racheter les quotes parts, sur un principe d'un loyer mis de côté par le bénéficiaire par exemple. »

Une quinzaine de transactions sur Montpellier en 2021

Pour son lancement, en plus du Grand Paris, Eliosor a donc identifié six métropoles dynamiques : Rennes, Nantes, Bordeaux, Marseille, Toulouse et Montpellier.

« Nous voyons un beau dynamisme sur Montpellier, notamment le long de la ligne 1 du tramway et sur la future ligne 5. »

La jeune entreprise espère réaliser une centaine de transactions en 2021, dont une quinzaine à Montpellier, pour une valeur moyenne autour de 70 000 euros.

L'avis des professionnels sur Eliosor

Pour le président de la FPI Occitanie Méditerranée, Laurent Villaret, l'outil proposé par Eliosor est novateur et intéressant, mais surtout pour une clientèle de jeunes actifs.

« Dans une dynamique haussière des prix, cela peut répondre à un besoin de financement de jeunes actifs, qui ne veulent pas juste payer un loyer, mais qui veulent investir. Une sorte de modèle entre la location et l'acquisition en pleine propriété. Un outil qui peut aussi répondre aux envies de nomadisme de certains acquéreurs, avec la revente à dix ans. Ce genre d'entreprises peut être une bonne chose pour aider les promoteurs à augmenter les ventes en résidences principales et économiser des frais de commercialisation. »

Mais cet outil peut aussi s'avérer problématique pour Norbert Bachevalier, président de la FNAIM 34.

« Je n'avais pas connaissance de ce nouveau type de co-financement, qui peut compenser un manque d'apport. Attention cependant à la condition de remboursement sous dix ans. Avoir une telle épée de damoclès sur la tête peut être clivant et dangereux. Surtout, c'est risqué sur des contentieux liés à des séparations par exemple, dans le cas d'un achat conjoint. »

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.