BedyCasa ouvre son capital pour créer BedyLingua

L’entreprise montpelliéraine BedyCasa, spécialisée dans la location d’hébergement chez l’habitant, a annoncé, le 17 mai, l’ouverture de son capital via du financement participatif. Objectif : lever 350 000 € pour créer une filiale dédiée aux séjours linguistiques.
Cécile Chaigneau
(Crédits : DR)

« Nous avons constaté une augmentation des demandes liées à des cours de langues de la part de jeunes mais aussi d'adultes en reconversion professionnelle, environ 12 % par an, de séniors ou de familles, observe Magali Boisseau, la fondatrice et dirigeante de BedyCasa à Montpellier, site pionnier de la réservation de chambres chez l'habitant à travers le monde. Du fait des changements sociétaux et des mouvements migratoires entre les pays, on a affaire à une nouvelle clientèle qui ne rentre pas dans les formats de séjours linguistiques tels qu'ils existent aujourd'hui. »

La jeune femme explique que c'est notamment le cas de la classe médicale : en France, de plus en plus d'infirmiers, de médecins, de thérapeutes viennent de pays du sud mais aussi de l'est, et ont besoin d'apprendre le français pour bien exercer leur métier.

Démocratiser le séjour linguistique

C'est ainsi qu'est née l'idée de créer une filiale baptisée BedyLingua, dédiée aux séjours linguistiques, démocratisés et réinventés pour tout type de public et pour toutes les tranches d'âge.

« BedyLingua proposera une plate-forme web où l'internaute se connectera pour réserver son séjour linguistique chez l'habitant, explique la jeune femme. Il pourra prendre son cours de langue directement auprès du particulier ou, s'il souhaite un enseignement plus poussé et plus professionnel, auprès d'une école de langues partenaire. »

La part du logement relative à ce marché représente un chiffre d'affaires de 11 Mds $, selon Magali Boisseau.

Besoin de 350 000 €

Afin de financer la création de cette filiale, BedyCasa a recours à une levée de fonds collaborative, à la fois en crowdfunding (dons) et en crowdequity (prises de participation au capital), via la plate-forme MyNewStartup, « la seule plate-forme qui propose les deux ».

En phase de vote depuis mars, l'opération est entrée en phase de financement depuis le 17 mai pour une durée de trente jours. Les particuliers peuvent abonder sous forme de dons en échange de réductions sur des voyages (50 %) ou peuvent prendre part au capital de la société.

« Nous avons besoin de 350 000 €, essentiellement pour des recrutements, déclare Magali Boisseau. Nous devons constituer une équipe sur mesure, de business développeurs et commerciaux, chargés de compte qui géreront les réservations et les écoles partenaires. »

À ce jour, l'entreprise a récolté 56 655 € auprès de 14 contributeurs, selon la plate-forme MyNewStartup.

« Si nous avons les fonds, cette plate-forme pourrait être opérationnelle à la rentrée de septembre. »

Créée en 2007, BedyCasa compte aujourd'hui plus de 55 000 hébergements dans 11 000 villes du monde. Elle emploie une quinzaine personnes.

Cécile Chaigneau

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.