La Lozère dévoile sa stratégie touristique sur 2017-2021

Lors des Assises de l’attractivité et du tourisme, le 15 novembre à Marvejols (48), Sophie Pantel, présidente du Département et de Lozère Tourisme, a présenté un plan stratégique 2017-2021 en faveur de la promotion du territoire, et un nouveau slogan : « La Lozère, naturellement ! ».
Avec 7 000 km d’itinéraires balisés et 500 sites de pratiques, la nature est l’atout numéro 1 de la Lozère. Ici : le lac de Charpal
Avec 7 000 km d’itinéraires balisés et 500 sites de pratiques, la nature est l’atout numéro 1 de la Lozère. Ici : le lac de Charpal (Crédits : CDT 48)

Avec 110 M€ de chiffre d'affaire, 37 sites touristiques et plus de 4 100 emplois, le tourisme est sans conteste l'un des pans les plus importants de l'activité économique lozérienne. « Nous avons choisi de voir cette question à travers le spectre de l'accueil de nouvelles populations, explique Sophie Pantel, présidente du Conseil départemental. Car l'enjeu démographique ici est très fort. Le tourisme participe à cette attractivité. »

Lors de ces assises un nouveau slogan, élément clé du plan marketing 2017, a donc été dévoilé : "La Lozère, naturellement !". « Référence aux grands espaces, mais pas seulement. Tous les secteurs sont visés et on peut le décliner : Savourez, Innover, S'installer, en Lozère, naturellement ! », poursuit la présidente du Département. Salons, plan média auprès des chaines de télévision, le Département fait de l'œil hors de ses frontières et ça marche : l'émission Des Racines et des Ailes diffusée le 29 juin dernier a eu un impact visible sur les réservations.

Entrer dans l'ère 2.0

Un coup d'accélérateur que le secteur doit être prêt à assumer. En plus d'un investissement de 140 000 € à destination des 19 Offices de tourisme et de la mise en place de navettes touristiques - qui ont transporté quelques 4000 passagers entre juillet et août - le CDT s'est penché sur les nouveaux comportements touristiques.

« Depuis cinq ans les réservations d'hébergements s'accompagnent de demandes d'activités supplémentaires ; elles se font de plus en plus tard et sur internet, note Sophie Pantel. Jusqu'à aujourd'hui nous n'étions pas équipés pour les réservations et le paiement en ligne. Tout cela sera opérationnel début avril. »

Une démarche qui vient compléter Tourinsoft, un système d'information touristique qui regroupe différents sites territoriaux et commerciaux. En un coup d'œil les visiteurs trouvent une multiplicité d'offres et de combinés possibles et le territoire collecte chiffres et statistiques.

Un pas nécessaire vers l'univers 2.0 qui s'accompagne de formations proposées aux professionnels du tourisme. « Ils doivent savoir garder un œil sur les sites d'avis de consommateurs, générer des dépôts de commentaires lorsque les gens sont contents... C'est extrêmement important. »

Des projets prêts à sortir de terre

D'autant plus que plusieurs grands projets s'apprêtent à voir le jour, notamment dans le secteur très dynamique des activités de nature et de bien-être, qui a enregistré en 2016 en Lozère une hausse allant jusqu'à 4 % par rapport à 2015. Sur le feu, un pôle de pleine nature, qui rassemblera sur un espace restreint différentes activités, hébergements et de la restauration ; un réseau de Grande itinérance ; un projet de voie verte dans les Cévennes ou encore la démarche d'un Parc National Régional de l'Aubrac sur lequel le Département a investi 100 000 €.

« Tous ces projets, et bien d'autres, sont déjà bien avancés, conclut Sophie Pantel. Si certains attendent une réponse à nos appels d'offres, pour d'autres nous sommes à la veille de débuter les travaux. »

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 17/11/2016 à 10:13
Signaler
Quand la Lozère va-t-elle s'ouvrir aux pêcheurs des autres départements en acceptant la réciprocité des cartes de pêche. Une aberration de nos jours que de se replier sur soi-même.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.