RoussillHotel parie sur l’hôtellerie urbaine

 |   |  279  mots
L'hôtel L'ïle de la lagune, à Saint-Cyprien (66), devient Les Bulles de mer.
L'hôtel L'ïle de la lagune, à Saint-Cyprien (66), devient Les Bulles de mer. (Crédits : DR)
Bien implanté en zone littorale méditerranéenne, le groupe hôtelier catalan RoussillHotel se tourne vers les métropoles régionales pour développer son activité. Un nouveau positionnement qui devrait lui permettre d’être moins tributaire des saisons touristiques.

Historiquement positionné sur l'hôtellerie de loisir et l'art de vivre à travers ses 10 établissements dans les Pyrénées-Orientales, à Sète et Marrakech, le groupe catalan RoussillHotel se diversifie et se tourne vers l'hôtellerie urbaine.

L'entreprise familiale a décidé de s'implanter dans les grandes agglomérations de la région Occitanie. Ainsi, dès 2019-2020, Montpellier et Toulouse devraient accueillir des hôtels siglés RoussillHotel.

« Ce nouveau positionnement en cœur de ville va nous permettre de lisser notre activité saisonnière et d'avoir une activité à l'année, explique Xavier Lormand, directeur général du groupe et propriétaire de l'hôtel 5 étoiles L'Ile de la Lagune et du restaurant gastronomique nouvellement étoilé L'Almandin, à Saint-Cyprien. Il permettra également de fédérer nos collaborateurs avec des opportunités de carrière en zone urbaine. »

L'essor de ces nouveaux établissements se fera « par le biais d'acquisitions, mais aussi de constructions », précise Xavier Lormand.

Clientèle « bohème chic »

En parallèle, le groupe prévoit le développement d'autres activités complémentaires ainsi que des projets immobiliers sur les côtes catalanes, notamment à...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :