Location de vacances : les ambitions de Leboncoin en Occitanie

 |   |  477  mots
Antoine Jouteau, DG de Leboncoin.fr
Antoine Jouteau, DG de Leboncoin.fr (Crédits : L. Revol)
Leboncoin veut s’imposer comme un acteur incontournable sur la location de vacances en France. Pour se démarquer de la concurrence, le site de petites annonces, qui est déjà le 2e acteur français du secteur, développe de nouveaux services tout en revendiquant une identité de marque proche des territoires. Avec 23 % des annonces de location de vacances, l’Occitanie est la 1e destination recherchée sur Leboncoin.fr.

Leboncoin est le 2e acteur français de la location saisonnière, derrière l'américain Airbnb. Un service que la plate-forme place désormais au coeur de sa nouvelle stratégie, en déployant notamment un moyen de paiement en ligne pour la réservation des locations.

Paiement d'un acompte en ligne

Sur le site, l'Occitanie tient le haut du podium et concentre 23 % de l'offre saisonnière. 645 000 annonces y ont été déposées en 2018. Parmi les villes les plus recherchées par les voyageurs : Montpellier, Toulouse, Perpignan, Nîmes et Béziers.

"L'Occitanie est une région puissante sur l'offre touristique, alors que 68 % des Français partent en vacances sur le territoire, décrypte le directeur général de Leboncoin.fr, Antoine Jouteau. Les critères les plus recherchés par les voyageurs sont des résidences avec piscine, plutôt grandes. On voit aussi un engouement pour les résidences avec vue sur mer pour la partie de l'ex-Languedoc-Roussillon."

Pour professionnaliser la catégorie stratégique des locations de vacances, Leboncoin vient de lancer une fonctionnalité de paiement d'arrhes en ligne par carte bancaire. Une façon de rassurer les hôtes et les voyageurs, et un nouveau business model pour le site, qui prendra pour la première fois une commission sur les transactions.

L'Occitanie, active aussi sur les transactions immobilières

Un tiers des réservations faites via l'outil de paiement se trouvent en Occitanie. La région regroupe également 3 000 des 10 000 logements compatibles avec ce service, dont 1 200 dans l'ex-LR.

Mais le territoire est aussi dynamique sur l'univers le plus puissant de la marque Leboncoin, l'immobilier. Sur un million d'annonces immobilières en France, 70 000 se situent dans l'ex-LR et 55 000 dans l'ex-Midi-Pyrénées.

Les deux métropoles régionales concentrent une partie de ses annonces avec 5 500 offres de vente et 3 600 offres de locations à Montpellier et 5 000 ventes et 5 300 locations pour Toulouse.

Leboncoin côté à la bourse d'Oslo en avril 2019

Avec ses 27 millions de visiteurs par mois, Leboncoin.fr est jugé 4e site le plus utile (derrière La Poste, SNCF et EDF, ndlr) selon une étude IFOP-Terre de Sienne de 2017. Le site veut désormais capitaliser sur cette image pour concurrencer le géant américain Airbnb.

"Être proche des territoires est dans notre ADN, poursuit Antoine Jouteau. D'ailleurs la géolocalisation est la première fonction du site. 4,5 millions de Français partent en vacances via Leboncoin et nous revendiquons 132 M€ d'impôts payés en France pour 306 M€ de chiffre d'affaires en 2018."

Propriétaire du site depuis 2010, le Norvégien Schibsted va scinder en deux ses activités et inclure Leboncoin au sein de la nouvelle structure Adevinta. La plate-forme de petites annonces devrait faire son entrée à la bourse d'Oslo en avril 2019 avec Adevinta (détenue à 60 % par Schibsted). Une stratégie qui devrait financer des opérations de croissance externe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :