À Nîmes, l'hôtel Imperator rouvre ses portes

 |   |  477  mots
La rénovation de l'établissement a mobilisé 30 M€ d'investissement
La rénovation de l'établissement a mobilisé 30 M€ d'investissement (Crédits : DR)
L’établissement iconique du centre-ville nîmois, transformé en boutique hôtel 5 étoiles, sera inauguré mercredi 5 juin en prélude de la Feria. Quelque 30 M€ ont été investis dans sa rénovation.

Ava Gardner, Pablo Picasso, et Ernest Hemingway y ont séjourné le temps d'une Feria. Établissement hôtelier emblématique du centre-ville de Nîmes, L'Imperator (désormais nommé Maison Albar Hotels L'Imperator) rouvre ses portes mercredi 5 juin après 18 mois de travaux titanesques. Ces derniers ont nécessité 30 M€ d'investissement de la part du nouveau propriétaire Paris Inn Group, dont les actionnaires, Céline et Jean-Bernard Falco, sont tombés amoureux de Nîmes.

"Tout est réuni ici pour réaliser de belles choses. Cette ville a une histoire extraordinaire... Et c'est précisément ce que demande notre clientèle : qu'on lui raconte une histoire", s'enthousiasme Jean-Bernard Falco.

Un positionnement haut de gamme

Désormais, l'établissement est aménagé de 75 chambres, dont certaines installées dans des maisons aménagées en suites dédiées à une clientèle familiale. Un spa et une piscine qui manquaient jusqu'ici à l'hôtel ont été construits. Par ailleurs, un restaurant gastronomique avec une carte signée par le chef multi-étoilé Pierre Gagnaire complète l'offre d'un hôtel qui vise d'abord une clientèle européenne, au deux-tiers, et des voyageurs hors Europe pour le dernier tiers.

"Attention, cet établissement, notamment au travers de ses restaurants doit également être un lieu de référence pour la clientèle régionale", soutient le propriétaire.

En rythme de croisière, l'établissement vise un taux d'occupation de 55 à 60%. "Nous allons donner tout ce qu'on a pour offrir la prestation la plus haut de gamme possible. Cela passe notamment par le personnel. Aujourd'hui, nous avons 80 contrats. Quand le restaurant gastronomique Duende ouvrira en septembre, nous serons 100 et les effectifs pourront monter à 140 en Feria", promet Jean-Bernard Falco qui précise que la paye du personnel "est plus élevée" que dans les standards en vigueur dans la région.

1 500 personnes attendues pour l'inauguration

Adhérent de la marque Leading Hotels of The World aux côtés de palaces tels que le Ritz ou le Bristol, L'Imperator compte notamment séduire une clientèle anglo-saxonne, friande de ce label, mais aussi chinoise car Paris Inn Group exploite en joint-venture des établissements dans l'Empire du Milieu et bénéficie donc d'un réseau sur place.

Pour sa première année d'exploitation, Maison Albar Hotels Imperator vise les 3 M€ de chiffre d'affaires et les 10 M€ d'ici 10 ans. "Nous ne sommes pas ici pour faire un coup. Avec Nîmes, c'est une histoire de long terme", poursuit Jean-Bernard Falco qui précise "nous avons même vendu un hôtel à Paris pour financer les travaux de L'Imperator."

Pour sa soirée d'ouverture mercredi 5 juin, 1 500 personnes triées sur le volet ont été invitées pour découvrir l'établissement qui, par sa nouvelle identité et ses espaces séminaires, promet d'apporter une offre jusqu'ici inédite en ville.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/06/2019 à 17:06 :
Merci aussi aux contribuables de Nîmes Métropole qui ont déboursé 75 000 € pour financer l'aménagement des 7 suites de luxe (délibération du 8 avril dernier D-E N° 2019 - 03 - 055). Avant on finançait le logement social, maintenant on subventionne les chambres de grand luxe !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :