Onze entrepreneurs primés au Gala des Ambassadeurs d'Occitanie

 |   |  1159  mots
Tous les lauréats, partenaires et organisateurs du Gala 2019 réunis sur la scène de l'Opéra Comédie
Tous les lauréats, partenaires et organisateurs du Gala 2019 réunis sur la scène de l'Opéra Comédie (Crédits : DR)
Près de 800 acteurs économiques et institutionnels ont répondu présents, pour la 3e année consécutive, au Gala des Ambassadeurs d'Occitanie, le 12 novembre à Montpellier. Lors d'une soirée placée sous le parrainage de Nicolas Hazard (INCO), 11 décideurs ont reçu le trophée imaginé par La Tribune pour sacrer ceux qui portent l'image de la région et incarnent la transformation économique en cours.

Troisième édition et toujours le même succès à créditer au Gala des Ambassadeurs d'Occitanie : près de 800 entrepreneurs, manageurs, élus et représentants de la société civile ont participé à l'événement imaginé par La Tribune, qui se déroulait le 12 novembre à l'Opéra Comédie de Montpellier. La cérémonie, visant à distinguer celles et ceux qui portent l'image et l'élan de la transformation économique né en région, accueillait Nicolas Hazard, fondateur d'INCO, le fonds spécialisé dans les start-ups à fort impact social et environnemental.

"Il est vrai qu'il y a de nombreux défis anxiogènes, mais il existe aussi des solutions - économie circulaire, santé de demain, entreprise inclusive, etc. - qui sont portées par les entrepreneurs. L'Occitanie est la région la plus dynamique pour créer ces modèles. Avec 25 M€ dans 15 entreprises, c'est le territoire où INCO investit le plus, et nous allons ouvrir un nouveau bureau à Montpellier. Je ne crois plus au national, à l'international, ou aux grandes conventions comme la COP21 que certains pays signataires n'appliquent pas. Je crois aux territoires qui expérimentent et peuvent faire basculer les choses de façon systémique", explique-t-il en ouverture.

Dix prix et dix focus sur la créativité et l'ambition

Animée par Virginie Saint-Clair, la cérémonie a vu le sacre de onze nouveaux Ambassadeurs d'Occitanie, primés d'après le palmarès établi par un jury de 25 personnalités qualifiées que La Tribune a réunies le 1er octobre dernier. Chaque lauréat a reçu le trophée officiel de l'événement, la Palme d'Oc, dessinée cette année par Léo Cilas, artiste montpelliérain et économiste de la construction chez A+ Architecture.

Palme d'Oc "INNOVATION" remise à Éric Jallas et Aline Bsaibes, dirigeants d'ITK (solutions pour l'agriculture connectée, Clapiers) : "Cela fait 16 ans que nous investissons au service d'agriculteurs, pour les aider à réduire leurs risques. Nous contribuons à une agriculture qui se transforme, et nous devons continuer à investir pour garder notre position de leaders de l'agriculture intelligente", déclare cette dernière.

Palme d'Oc "MANAGER SPORTIF" remise à Yann Belhomme, team manager de Duqueine Engineering (écurie de sport automobile, Alès) : "Depuis notre création en 2014, nous participé pour la première fois en 2019 aux 24H du Mans, qui restent la plus grande course au monde, et la plus difficile. Avec une équipe novice sauf deux pilotes, nous avons fini 7èmes, avec la performance d'avoir été la plus rapide aux stands."

Palmes d'Oc "ÉCOLOGIE" : ex aequo entre Laure Vidal, fondatrice d'Il Était Un Fruit (gamme de fruits et légumes séchés, Montpellier) et Vincent Usache, DG de Microphyt (production de micro-algues, Baillargues) : la première insiste sur "le modèle alimentaire que l'entreprise promeut, qui permet de valoriser des fruits et des légumes déclassés", alors que le second souligne, après la plus grosse levée de fonds mondiale réussie dans le secteur, le succès d'une "plate-forme technologique unique, rendue possible par les deux cofondateurs, le monde académique, et le soutien de partenaires financiers".

Palme d'Oc "CROISSANCE BLEUE" remise à Sylvain Bonnet, DG de la société d'exploitation des Thermes de Balaruc-les-Bains : "Notre enjeu est de nous faire connaître sur les plans régional et national pour continuer à développer un projet d'entreprise ambitieux. Nous représentons déjà 9 % du marché national, soit un million de patients accueillis par an."

Palme d'Oc "CULTURE, PATRIMOINE & TOURISME" remise à Jean-François Leroy, cofondateur et directeur du festival Visa pour l'Image (Perpignan) : "Il y a trente ans, nous n'étions pas nombreux à croire au succès de ce festival. Mais avec 190 000 visiteurs, 3 000 professionnels et tous les journaux du monde accueillis à Perpignan sur les trois premières semaines de septembre 2019, le succès est au rendez-vous."

Palme d'Oc "SAGA FAMILIALE" remise à Julien Tuffery, P-dg d'Atelier Tuffery (fabricant de jeans, Florac) : "L'idée de saga familiale donne peut-être une image figée du passé après quatre générations passées dans une entreprise historique de Lozère, or tous les jours on innove, avec des fibres innovantes ou un modèle d'usine du futur. Il n'y a pas que la transformation digitale ou la "Startup nation" : les territoires ont un potentiel d'entreprises extraordinaire pour inventer des modèles pertinents."

Palme d'Oc "RECHERCHE & SANTÉ" remise à Caroline Roussel-Maupetit, general manager d'Advicenne (médicaments pour les maladies rares de l'enfant et l'adulte, Nîmes), représentant le P-dg Luc-André Granier : "Tous nos développements reposent sur une expertise scientifique développée localement. Ce trophée récompense dix ans d'efforts, pendant lesquels nous nous sommes engagés dans l'innovation de produits facilitant l'administration de médicaments à tous les patients, notamment les enfants."

Palme d'Oc "JEUNE POUSSE" remise à Loïc Soubeyrand, CEO de Lunchr (cartes titres-restaurant, Montpellier) : "Après 18 mois, nous comptons 150 salariés et et 4 000 clients. Lunchr est ma deuxième entreprise, et par rapport à la période où j'ai créé Teads, la première, je sens le regard des acteurs et des investisseurs changer sur Montpellier. C'est une fierté d'avoir été fer de lance dans ce changement."

Palme d'Oc "CHALLENGE INDUSTRIE" remise à Olivier Lapierre, gérant de Symétrie (fabricant d'hexapodes, Nîmes) : "Nous vendons partout dans le monde, avec de nouveaux clients signés tous les mois. Avec l'agence Openîmes, nous sommes aussi ambassadeurs du Gard, où nous sommes fiers de travailler avec des partenaires experts de l'usinage, à Sommières ou à Alès, et qui grandissent avec nous."

La Bambouseraie en Cévennes, lieu magique

En point d'orgue de la soirée, un trophée distinguant l'Ambassadeur de l'Année a été remis à l'une des 40 personnalités nominées. Muriel Nègre, présidente de la Bambouseraie en Cévennes (Générargues) remporte cette ultime Palme d'Oc millésime 2019.

"La Bambouseraie est un endroit magique, un cocon végétal où se mêlent des essences venues du monde entier. On y retrouve une proximité avec la nature qui fait oublier que c'est un site artificiel qui a été crée en 1856. Nous avons été classés Monument historique en 2008, ce qui est une garantie pour l'avenir. Nous avons tous les ans de gros investissements, jusqu'à 300 000 € annuels", décrit-elle.

La cérémonie, qui se déroulait dans le cadre prestigieux de l'Opéra Comédie, a été ponctuée par les interventions du dessinateur Dadou, et par un défilé présentant les créations de la styliste montpelliéraine Caroline Bouvier, habilleuse officielle du Gala. De même, un mini spectacle créé par la Montpelliéraine Anaïs Khaizourane, comédienne / violoncelliste / danseuse, et intitulé "9 minutes pour convaincre", est venu illustrer, sous forme d'allégorie, les hauts et les bas de l'entrepreneuriat.

À l'occasion de ce 3e Gala, La Tribune publie, dans l'hebdomadaire actuellement en kiosque, une galerie des "30 disrupteurs" qui font bouger les lignes en Occitanie et au-delà.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/11/2019 à 13:27 :
Une nouvelle fois La Tribune tape dans le mille. Bravo à Jean-Claude Gallo et à toute son équipe pour ces trésors d'imagination. Ces soirées sont une vraie réussite. Encore tout dernièrement la Conférence Wine Awards organisée à Nîmes a été d'un véritable intérêt.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :