La Banque Populaire du Sud au cœur des mesures de soutien aux entreprises et de relance de l’économie régionale

Acteur de référence sur le territoire, la Banque Populaire du Sud joue un rôle central en accompagnant au plus près les entreprises et en leur apportant des solutions de financement appropriées à leurs besoins.

4 mn

(Crédits : .)

Dans un contexte sanitaire inédit, un arsenal d'aides a été mis en place pour soutenir l'activité économique des entreprises. Banque régionale coopérative dont les engagements sont fondés sur la solidarité, la proximité et la responsabilité, la Banque Populaire du Sud réaffirme sa pleine mobilisation pour apporter à ses clients entreprises des solutions individualisées et les accompagner au plus près de la relance économique.

« Depuis le début de la pandémie, notre activité a été très soutenue en terme de financement confie Benoit Viguier, directeur des entreprises et des ingénieries. La Banque Populaire du Sud a d'ailleurs été parmi les premières à mettre en place le report automatisé d'échéances de prêts et l'application des mesures gouvernementales. Très réactifs, nos collaborateurs se sont adaptés au contexte pour aider les entreprises à y voir plus clair parmi les dispositifs proposés dans le cadre de leurs projets de développement ».

PGE élargi et prolongé

Déployé en un temps record dès le début de la pandémie, le Prêt Garanti par l'Etat (PGE), concernant une large majorité des entreprises françaises quelles que soient leur taille et leur forme juridique, a été distribué massivement. A la Banque Populaire du Sud, 8 500 clients ont bénéficié, en 2020, de ce dispositif pour une enveloppe de 815 M€. Et depuis le début de l'année 2021, pas moins de 75 M€ ont été distribués à plus de 800 entreprises.

Le 21 avril dernier, le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Lemaire a d'ailleurs annoncé la prolongation du dispositif jusqu'au 31 décembre 2021.

« Le PGE reste un bel outil estime Benoit Viguier. Il peut représenter jusqu'à 25% du chiffre d'affaire 2019 et bénéficie d'un différé d'amortissement total (intérêts et capital) pour la première année. Cette prolongation va permettre aux entreprises de différer d'un an (soit en 2022) les premiers remboursements de leurs prêts.»

Coup de booster avec le prêt participatif

Pour permettre aux entreprises de consolider leurs bilans, un nouvel outil s'ajoute désormais au PGE : le Prêt Participatif Relance (PPR). Cette nouvelle phase de financement va être activée dans les prochains jours à la Banque Populaire du Sud.

« Prêt sur 8 ans, avec une franchise de 4 ans, le prêt participatif vise à renforcer le fonds de roulement des PME et ETI afin de les accompagner dans leur capacité de développement et d'investissement explique le directeur des entreprises et des ingénieries. A la différence du PGE, il s'adresse aux entreprises avec un minimum de 2 M€ de CA et une cotation Banque de France minimum +5.

Le montant du prêt est plafonné à 12,5%du chiffre d'affaires de 2019 pour les PME et 8,5% pour les ETI. »

Alternative pour les entreprises n'ayant pas accès aux instruments de marché et ne souhaitant pas de modification de gouvernance, ce dispositif, disponible jusqu'à fin juin 2022, devrait concerner de nombreux clients entreprises de la Banque Populaire du Sud.

Le fonds d'investissement Sud Croissance

Première banque des PME, la Banque Populaire du Sud a lancé en février 2020 un outil de financement dédié : Sud Croissance. Ce fonds d'investissement, spécialisé sur le capital développement, se veut un complément aux financements classiques.

« Faire appel à un capital investisseur permet de renforcer les fonds propres et de propulser l'entreprise à un autre stade de développement, mais aussi, dans certains cas, à commencer à la transmettre tout en restant actionnaire de celle-ci résume Benoit Viguier. Notre objectif est d'accompagner 5 à 10 entreprises chaque année ».

En 2020, Sud Croissance a accompagné 5 entreprises dont la Maison Tarbouriech afin de lui permettre d'accélérer sa croissance et de développer un concept d'écotourisme basé sur l'expérience ostréicole. Ainsi que le groupe SOFILEC, basé à Montpellier et qui comprend les entreprises LOC+, APEX et COVETECH, afin d'accélérer sa croissance à l'échelle régionale.

Au travers de ses différentes offres, auxquelles nous pouvons ajouter le Prêts EGF, conçu en partenariat avec le Fonds Européen d'Investissement et qui concerne tout type d'objets de financement, la Banque Populaire du Sud se veut résolument pro-active pour accompagner les entreprises à mieux se développer, être plus compétitives et participer, ainsi, à la relance de l'économie régionale, tout autant qu'à sa transformation numérique et écologique.

Pour rappel, la Banque populaire du Sud est présente dans sept départements. Elle compte 540 000 clients, 224 000 sociétaires, 2070 collaborateurs déployés sur 240 agences et 7 centres d'affaires dont un, Sud Innovation, dédié aux start-ups.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.