ITK lance le 1er débimètre connecté pour l’agriculture

 |   |  478  mots
(Crédits : M.C.)
Après deux mois d’activité R&D, la PME héraultaise lance un outil innovant destiné à accroître la maîtrise de l’irrigation, qu'elle a développé en moins de trois mois. Commercialisé en 2016 avec le logiciel ITK Vigne, il enregistre déjà 5 000 commandes.

L'entreprise héraultaise ITK (outils d'aide à la décision pour l'agriculture) a profité du salon international Sitevi qui se déroule à Montpellier entre le 24 et 26 novembre, pour lancer sa dernière innovation, un débitmètre connecté « plug and play ».

« Il s'agit du premier débitmètre connecté qui mesure en temps réel les quantités d'eau irriguées dans les parcelles, explique Kelly Champavier, Development manager à ITK. Autonome en énergie, cet outil permet de détecter les fuites ou l'arrêt de la pompe. Surtout, il permet de pallier à l'approximation des compteurs qui peuvent avoir une marge d'erreur de 60 %. »

Première commercialisation

La commercialisation du produit débutera en 2016 afin d'être présent sur le marché pour la prochaine saison viticole. Une première commande de 5 000 unités a été passée à Ineo-Sense, l'entreprise nîmoise chargée de la fabrication du débitmètre.

« L'idée nous est venue en septembre et nous avons finalisé le projet la semaine dernière, déclare Cyrielle Pinelli, Product owner à ITK. En tout et pour tout, il nous aura fallu deux mois pour concevoir l'objet. »

L'objectif est de connecter le débimètre au logiciel de modélisation ITK Vigne qui simule en temps réel le statut hydrique de la vigne. Pur produit d'une activité de R&D, ce logiciel est le fruit d'un partenariat mené par l'entreprise ITK avec la recherche agronomique (Inra, Cirad), les organismes techniques (ACH, Chambre d'agriculture de l'Hérault) et les professionnels (Sieur d'Arques, Foncalieu, Geocarta). Il a été mis sur le marché au début de l'année 2015.

« En termes d'offre commercial, nous allons proposer en 2016 un kit de trois débitmètres connectés à l'application ITK Vigne », précise Kelly Champavier.

Doublement des effectifs

« ITK Vigne - ou Vintel à l'international - est le seul outil d'aide à la décision que nous commercialisons en direct», indique Cyrielle Pinelli. Et pour cause, les autres outils sont développés au travers de partenariats avec de grands comptes, notamment  le groupe Bayer (pour le produit ITK Protect ou Movida®), WinField (pour CropWin®) ou encore Agrosud (pour Précovision®).

« Les utilisateurs d'ITK Vigne sont aujourd'hui localisés dans le vignoble français, notamment en Languedoc-Roussillon et dans le Bordelais,  et en Californie. Nous visons désormais l'Italie, l'Espagne et l'Afrique du Sud », annonce Cyrielle Pinelli.

Dans les deux prochaines années, l'entreprise ambitionne également d'investir le secteur de la RSE, en interne mais également en développant des outils à destination des entreprises viticoles.

Les perspectives de développement d'ITK se traduisent par l'ambition d'atteindre un chiffre d'affaires de 8 à 9 M € en 2020 pour un effectif de 100 salariés. Actuellement, l'entreprise réalise 4 M € de chiffre d'affaires et compte 50 salariés. Sur une « courbe de croissance exponentielle» depuis quatre ans,  « l'entreprise a déjà doublé les effectifs en moins de deux ans », rappelle Cyrielle Pinelli.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :