Cinq entreprises languedociennes primées à Midinnov

Cinq des 11 prix remis lors du 36e concours des Inn'Ovations, organisé le 26 janvier à Toulouse dans le cadre du salon Midinnov, ont distingué des entreprises de l'ex-Languedoc-Roussillon. Le Grand Prix revient à la biotech montpelliéraine NovaGray, tandis que le Nîmois Symétrie s'impose en catégorie Innovation & International.
Un des laboratoires de test du Nîmois Symétrie
Un des laboratoires de test du Nîmois Symétrie (Crédits : Symétrie)

Organisé le 26 janvier à Toulouse dans le cadre du salon Midinnov, que le Conseil régional a souhaité ouvrir aux sociétés languedociennes, le 36e concours des Inn'Ovations a sacré 11 entreprises ou projets innovants. Cinq lauréats sont originaires de l'ex-Languedoc-Roussillon.

NovaGray enlève le Grand Prix

Devant les lauréats originaires de l'ex-Midi-Pyrénées que sont OpenAirlines (logiciel d'aide à l'éco-pilotage), Uwinloc (localisation d'objets sans batterie), Ze-Watt (recharge clef en main pour véhicules électriques), Anatomink Modeling (stents 3D trachéo-bronchiques sur mesure), Mediatools (éditeur digital pour dyslexiques), et la plate-forme technologique Rascol du lycée Louis Rascol d'Albi (système de pesage sans balance), c'est la société de biotechnologie montpelliéraine NovaGray qui s'impose dans la catégorie Grand Prix. Celle-ci développe des tests de radiosensibilité permettant d'identifier les patients à risque avant le début du traitement du cancer, dont un test pour le cancer du sein, qui a obtenu la validation clinique et le marquage CE début 2016.

"Il faut maintenant qu'il soit pris en charge par l'assurance-maladie, afin qu'il devienne un test compagnon à la radiothérapie, indique Clémence Franc, cofondatrice de NovaGray. Dans les prochains mois, nous allons accélérer sa commercialisation en Europe et aux États-Unis. Ce Grand Prix nous apporte de la visibilité et va permettre d'accélérer notre développement. Avec la dotation, nous pourrons investir davantage en R&D et financer des études stratégiques."

L'activité export de Symétrie distinguée

De son côté, Symétrie, fabricant d'hexapodes basé à Nîmes (30), remporte le prix Innovation & International. Ce trophée récompense son simulateur de houle Mistral, déjà vendu à des industriels développant des systèmes embarqués, comme Thales et Safran, des laboratoires de recherche comme l'University of Western Australia ou des spécialistes navals comme Marin, leader mondial des bassins d'essai maritimes, situé aux Pays-Bas.

"Nous avons commencé la commercialisation de notre système en France et nous connaissons un fort déploiement à l'international, souligne Olivier Lapierre, co-fondateur de Symétrie. L'export représente aujourd'hui 40 % de notre activité et augmente de 10 % chaque année. J'ai coutume de dire que nous devenons l'"hexapod company" au niveau mondial, celle qui propose la plus large gamme de produits hexapode et qui détient la plus grande expérience dans cette technologie."

Les trois autres lauréats languedociens sont Cortus, fabricant de processeurs pour smartphones (Mauguio - 34) en catégorie Transition numérique, la manufacture de jeans Atelier Tuffery (Florac - 48) en Développement du territoire, et T-Wave Technologies, qui développe des systèmes d'imagerie pour le contrôle industriel (Montpellier - 34) en Innovation et produits du futur.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.