French Tech Seed : 6 start-ups labellisées en Occitanie

 |   |  647  mots
(Crédits : DR)
Le fonds d’investissement French Tech Seed vise à soutenir les start-ups innovantes de la deeptech. Le consortium Occitanie Tech Seed, piloté par la Satt AxLR à Montpellier, révèle le 24 avril le nom des six premières start-ups qui bénéficieront de ce dispositif.

En 2018, le ministère de l'Enseignement supérieur annonçait la création d'un fonds doté de 400 M€ issus du PIA3, opéré par BPI france et destiné à financer les deep tech (start-ups technologiques, souvent issues de la recherche).

Le fonds d'investissement French Tech Seed a pour spécificité de reposer sur un mécanisme d'apporteurs d'affaires labellisés et un effet de levier sur l'investissement privé : un euro d'investissement privé donnant droit à deux euros du fond French Tech Seed opéré par BPI France.

Dix-huit structures ont été retenues en France pour jouer le rôle d'apporteur d'affaires auprès de ce fonds, dont Occitanie Tech Seed en région Occitanie, consortium composé de la SATT TTT à Toulouse, le BIC de Montpellier Méditerranée Métropole, l'incubateur Nubbo et l'agence régionale Ad'Occ, et piloté par la SATT AxLR à Montpellier.

Biotechnologie, biomédical ou IoT

« Pour la 1e cession, le comité d'experts a examiné 7 dossiers présélectionnés, précise Philippe Nérin, président de la SATT AxLR. Les labellisations sont attribuées sur des critères fixés par BPI France, notamment l'aspect deep-tech de l'entreprise, qu'elle présente une innovation de rupture, que son besoin...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :