Perpignan dans le Train de la French Tech

 |   |  441  mots
Le Train de la French Tech embarque des start-ups de la région Occitanie depuis Perpignan jusqu'à Madrid, en passant par Gérone et Barcelone.
Le Train de la French Tech embarque des start-ups de la région Occitanie depuis Perpignan jusqu'à Madrid, en passant par Gérone et Barcelone. (Crédits : DR)
Porté par les initiatives disruptives de l’Agence de développement économique Pyrénées Méditerranée Invest, le territoire perpignanais se dynamise.

Le 3 avril 2019, l'écosystème de Perpignan décrochait un sésame : la labellisation "Communauté French Tech", initiative entrepreneuriale de portée mondiale.

C'est au terme d'un travail de structuration entamé depuis trois ans par l'Agence de développement économique Pyrénées Méditerranée Invest (ADE-PMI) que Perpignan figure aujourd'hui parmi les 48 premières Communautés internationales.

« Cette labellisation récompense la forte mobilisation de tout un territoire et va permettre à tous ses acteurs d'accélérer leurs échanges et coopérations. Notre rôle était de mettre le projet en route, il revient aujourd'hui aux entrepreneurs de s'en emparer », résume Laurent Gauze, président de l'ADE-PMI.

Un pôle d'attractivité numérique

Depuis sa création en 2013, l'ADE-PMI multiplie les actions pour faire rayonner le territoire, en concertation avec l'ensemble des acteurs économiques.

Lancé en 2017, le Train de la French Tech, qui relie Perpignan à Madrid via Gérone et Barcelone, embarque chaque printemps des start-ups de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée.

Objectif ? Permettre à chacune de présenter pendant 2 minutes leur projet à des investisseurs, coachs et institutions. L'événement, qui a désormais pris sa vitesse de croisière, aura lieu les 19 et 20 juin prochains. Les projets les plus novateurs seront récompensés par un jury, à Madrid.

« Ce genre de projet à dimension transfrontalière permet de créer des synergies avec Montpellier, Toulouse et la péninsule ibérique, donnant du sens à Perpignan comme point névralgique du Sud », souligne Laurent Gauze.

Jouant la carte des spécificités transfrontalières du territoire, l'ADE-PMI poursuit une stratégie de visibilité de l'écosystème numérique, participant régulièrement à des événements internationaux comme le salon CES de Las Vegas, VivaTech Paris ou le Mobile World Congres à Barcelone.

L'agence est également à l'initiative des Startup Week-End Perpignan, sorte de brainstorming géant, véritable accélérateur de développement.

« Après trois ans de travail sur un territoire plutôt vierge, nous avons réussi à fédérer un pôle d'attractivité digital numérique », se réjouit le président de l'ADE-PMI.

Toujours dans l'idée de booster les entreprises locales et de professionnaliser leur accompagnement, l'ADE-PMI organise la semaine de l'accélération. Après l'accélérateur WeSprint, c'est l'agence ASB, dirigée par Athéna Caperonis, qui a organisé, début juin, l'événement pour 5 start-ups du département : Bass Me, NTWU, Guara Outdoor, Pack Editions, Ludiconcept.

« Proposer de nouvelles alternatives à des start-ups va bien au-delà du numérique. Cela participe non seulement au développement économique mais au rayonnement de notre territoire », conclut Laurent Gauze.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :