Naissance de Upside, 1er parc de loisirs dédié à la réalité virtuelle

 |   |  348  mots
Upside dispose de 20 machines à ce jour
Upside dispose de 20 machines à ce jour (Crédits : Upside)
Le parc de loisirs dédié à la VR, Upside, a été inauguré, le 22 novembre, aux portes de Montpellier. Il revendique le rang de 1er centre du genre en France au vu du nombre de technologies proposées, et ambitionne de créer une chaîne de parcs autour du même concept.

En attendant son ouverture officielle, espérée pour le 30 novembre, le centre Upside vient d'être inauguré à Mauguio (34), sur un espace de 800 m2. Ce parc de loisirs, qui a réclamé un investissement de 650 000 €, propose exclusivement des activités ludiques en réalité virtuelle (VR), déclinées dans quatre univers : arcade, aventure, sensation et arena.

"Notre ambition est de présenter le meilleur de ce qui existe dans le monde de la VR, aussi bien pour les casques, que pour les machines ou les escape games", résume Franck Moracchioli, l'un des trois cofondateurs.

Une offre différenciante

Malgré l'existence - y compris en région (Virtual Center à Montpellier, CapVR à Nîmes, etc.) - d'autres centres proposant des activités à vocation ludique autour de la VR, Upside revendique le titre de plus grand "parc de loisirs indoor" en France dédié à ces technologies - par opposition aux "salles d'arcade". Il dispose de vingt machines à ce jour (avec un potentiel cinq fois plus élevé en théorie), et anticipe une affluence de 60 à 120 personnes/jour.

"Nous proposons l'ensemble des technologies existantes dans ces quatre univers, alors que les concurrents n'en proposent qu'une partie. De plus, nous sommes les seuls à être équipés d'un système de montagnes russes en VR en France, le "Whiplash", et nous sommes les seuls à distribuer l'escape game baptisé "Incarna", évalue Franck Moracchioli.

Un projet de chaîne

Parmi les leviers de croissance, Upside proposera également une offre dédiée aux séminaires et à l'incentive. L'équipe des trois jeunes créateurs a été accompagnée par le Medef Montpellier pour la recherche de locaux, et par le Réseau Entreprendre Occitanie pour la mise en relation avec l'écosystème local.

Autre ambition d'Upside : dupliquer le concept dans d'autres villes et créer un réseau de parcs de loisirs orientés VR en France. "Nous avons déjà répondu à plusieurs appels d'offres ouverts par des villes qui s'intéressent à ces parcs, et nous devrions avoir les premiers résultats d'ici l'été prochain", précise Abdel Sghir, l'un des cofondateurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/11/2018 à 12:32 :
Il est regrettable que ce projet n'ait pas été accueilli à Odysseum, quartier ludique et commercial à vocation régionale et dont la partie ludique a bien du mal à s'imposer comme tel depuis le départ du booling - karting il y a plusieurs années ; la Métropole qui est à l'origine très volontariste de l'édification d'Odysseum ferait bien de s'inquiéter de cette dérive qui conduirait à la requalification irrémédiable et non moins dégradante d'Odysseum en simple "centre commercial de périphérie"...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :