MWC 2019 : SMAAART lance une offre tout-en-un sur les mobiles éco-recyclés

 |  | 443 mots
Lecture 2 min.
Sofi Groupe, sous sa marque SMAAART, participe pour la 1e fois au MWC
Sofi Groupe, sous sa marque SMAAART, participe pour la 1e fois au MWC (Crédits : Aurélie Chamerois)
SMAAART by Sofi Groupe participe, pour la 1e fois, au Mobile World Congress de Barcelone, qui s’achève le 28 février. Sur le salon mondial de la téléphonie mobile, l’entreprise montpelliéraine lance une nouvelle offre B2B et poursuit son évangélisation du marché professionnel autour des mobiles reconditionnés.

Comme chaque année, la French Tech déploie au Mobile World Congress (MWC) l'un des plus grands stands nationaux avec 630 mètres carrés et plus d'une centaine d'entreprises. Au coeur du Hall 5, la marque SMAAART de Sofi Groupe dispose d'un espace pour ses présentations et rendez-vous.

C'est la première fois qu'elle expose au MWC. Spécialiste de la revente de smartphones reconditionnés, SMAAART défend à Barcelone une "innovation de comportement" selon Jacqueline Pistoulet, directrice marketing rencontrée sur le stand.

Créée il y a 2 ans, la marque montpelliéraine a capté la tendance de la consommation responsable et connaît une croissance fulgurante avec une augmentation de 50 % de son chiffre d'affaires chaque année.

"Les téléphones éco-recyclés, dont la remise en état est moins polluante que la fabrication de produits neufs ont toute leur place au MWC", ajoute la directrice générale Marlène Taurines.

Même si elle vend aux particuliers, notamment via de grands réseaux de distribution, l'entreprise développe prioritairement les services pour les professionnels. Elle a d'ailleurs profité du MWC pour présenter sa nouvelle offre B2B comprenant une garantie de 12 à 24 mois, une hotline et un SAV dédiés en France, avec des solutions de dépannage express, des appareils personnalisés et le rachat des téléphones usagés comprenant l'effacement certifié des données.

Surfer sur la tendance RSE

Un tout-en-un pour les professionnels qui recherchent, en plus de la qualité, un suivi et un service continu. Or, l'entreprise occitane ne veut pas manquer le coche des investissements Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) et vise à se positionner comme une alternative mêlant environnement et bon rapport qualité-prix.

"Nous apportons une innovation d'usage qui s'inscrit parfaitement dans les politiques RSE des entreprises voulant réaliser un achat responsable, mais également réduire leurs coûts de 30 % à 50 % par rapport au neuf", explique Marlène Taurines.

En s'équipant d'une flotte de téléphones éco-responsables, les sociétés, grandes ou plus petites, gagnent donc en réductions de coûts, en image et en impact sur la planète selon l'argumentaire de la marque. Mais la décision est encore mal comprise par certains employés.

"Nous proposons aussi aux entreprises de venir expliquer leurs choix éco-responsables au personnel, explique Jacqueline Pistoulet, nous sommes tous concernés par la surconsommation et le gaspillage."

La tendance du zéro déchet gagne d'ailleurs de plus en plus d'adeptes et selon une récente enquête Ifop pour SMAAART, 36% des Français seraient désormais prêts à s'équiper de téléphones reconditionnés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :