Sensorion lève 4 M€ pour lancer sa phase d'essai clinique

 |   |  247  mots
Les installations de Sensorion, à Montpellier
Les installations de Sensorion, à Montpellier (Crédits : Sensorion)
La société spécialiste des troubles de l'oreille interne a annoncé, le 20 janvier, qu'elle a bouclé un nouveau tour de table auprès de ses actionnaires, Innobio et Inserm Transfert Initiative. Son 1er candidat médicament entrera en phase clinique au 1er trimestre.

Société fondée au sein de l'Inserm en 2009 et basée à Montpellier, Sensorion a créé une plate-forme technologique lui permettant de développer et tester des candidats médicaments pour le traitement des troubles de l'oreille interne.

Elle vient de boucler auprès de ses deux actionnaires historiques, Innobio (le fonds spécialisé dans les biotechs de bpifrance) et Inserm Transfert Initiative, un nouveau tour de table d'un montant de 4 M€ en vue de lancer la phase d'essai clinique sur l'homme de son premier candidat médicament destiné à traiter les crises de vertige et d'acouphènes. Celle-ci va débuter au cours du 1er trimestre 2015.

"Le soutien de nos actionnaires historiques, Innobio et Inserm Transfert Initiative, souligne la pertinence de notre business model fondé sur l'identification des traitements capables d'adresser rapidement les pathologies de l'oreille interne, un marché naissant, marqué par des besoins médicaux non-satisfaits, souligne Laurent Nguyen, directeur général de Sensorion. Cette levée de fonds va permettre à Sensorion d'accélérer son développement en réalisant, dès 2015, l'étape fondamentale du passage en essai clinique dans les deux programmes de recherche qui offrent un espoir de traitement à des patients fortement handicapés par leur maladie."

Cette opération porte à 10 M€ le montant global des fonds levés par Sensorion depuis 2009. La société (sept salariés) gère un portefeuille de sept familles de brevets.

Le marché mondial des pathologies de l'oreille interne, en forte progression, est estimé à 10 Mds $.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :