Biomed Alliance sera opérationnel en septembre

 |   |  247  mots
(Crédits : reuters.com)
Les statuts du nouveau cluster régional des biotechs, issu de la fusion de BioMedical Alliance (Midi-Pyrénées) et de Biomeridies (Languedoc-Roussillon), seront déposés en septembre. L’entité unifiée, que présidera le Languedocien Didier Ritter, s’ouvrira à de nouvelles thématiques par rapport aux périmètres antérieurs.

Après la création d'une association fédérale au cours de l'assemblée générale tenue début juillet, à Narbonne (11), Biomeridies et BioMedical Alliance progressent dans l'écriture des statuts d'un nouveau cluster régional des entreprises de biotechnologies, qui seront déposés courant septembre. Baptisée Biomed Alliance, la nouvelle entité s'appuiera sur deux antennes, positionnées à Montpellier (Biomed Alliance Méditerranée) et à Toulouse (Biomed Alliance Toulouse).

La présidence a été confiée, pour un mandat d'un an, à Didier Ritter, actuel président de Biomeridies, réseau basé à Montpellier, tandis que la vice-présidence revient à Jean-Marie Courcier, jusqu'ici à la tête de BioMedical Alliance, à Toulouse. Chacune des deux associations antérieures disposera de trois membres au bureau de la nouvelle association fédérale.

« La fusion des régions nous donne l'opportunité d'aller plus loin dans le rapprochement de ces deux structures, qui travaillaient déjà ensemble sur quelques sujets, indique Didier Ritter. Nous en profitons pour élargir les réseaux antérieurs puisque, du côté de Biomeridies, nous allons intégrer les dispositifs médicaux, la santé et la cosmétique, et de son...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :