Bastide Médical boucle 4 opérations de croissance externe

 |   |  281  mots
Guy et Vincent Bastide, à la tête du groupe gardois, ont été élus Décideurs de l'année lors des Grands Prix Objectif 2016
Guy et Vincent Bastide, à la tête du groupe gardois, ont été élus Décideurs de l'année lors des Grands Prix Objectif 2016 (Crédits : Edouard Hannoteaux)
Spécialiste du matériel médical pour faciliter l'hospitalisation et le maintien à domicile, le groupe gardois a annoncé, le 3 janvier, qu'il reprend des sociétés œuvrant dans les secteurs de l’assistance respiratoire et la stomathérapie. Il accroît, ainsi, son implantation en Aquitaine et Rhône-Alpes.

Le groupe Bastide le Confort Médical poursuit sa politique de croissance externe : le groupe gardois qui emploie désormais plus de 1 800 salariés a annoncé, mardi 3 janvier, la reprise de quatre sociétés qui confortent ses parts de marchés dans les secteurs de l'assistance respiratoire et la stomathérapie. Le chiffre d'affaires total de ces quatre acquisitions s'élève à environ 8 M€.

« Dans le secteur de l'assistance respiratoire, ces sociétés se trouvent géographiquement à Nîmes (30), pour Air+ Santé, en Aquitaine pour Bordo2 Santé, et en Rhône-Alpes avec ATS, ce qui nous permet de gagner des parts de marchés dans ces territoires », explique Vincent Bastide, directeur général du groupe familial, sacré Décideur de l'année aux Grands Prix Objectif en 2016.

Parce que les médecins prescripteurs ne sont pas attachés à la notion de groupe mais à celle de la qualité de services rendus aux patients, Bastide Médial conservera, comme à son habitude, les marques reprises dans un secteur où, avec près de 40 000 patients, le groupe pèse environ 8% de part de marchés au niveau national.

En ce qui concerne la stomathérapie, l'acquisition de l'entreprise francilienne Medsoft (CA : 2,6 M€), conjuguée à la reprise prochainement prévue du solde des parts d'Ulimed (dont Bastide détient à ce jour 26%), devrait permettre au Gardois de se positionner comme le numéro 2 français du secteur derrière FSK (Rhône), et devant la société montpelliéraine DiaDom (Montpellier).

Sans plus de précisions, le groupe Bastide, qui a réalisé l'an dernier près de 192 M€ de chiffre d'affaires, annonce étudier d'autres dossiers de croissance externe, en France et à l'étranger.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :