MedinCell obtient 20 M€ du Plan Juncker

 |   |  326  mots
MedinCell est spécialisée dans les solutions visant à remplacer la prise quotidienne de médicaments par une injection sous-cutanée ou localisée.
MedinCell est spécialisée dans les solutions visant à remplacer la prise quotidienne de médicaments par une injection sous-cutanée ou localisée. (Crédits : MedinCell)
MedinCell a officiellement reçu, le 22 mars, un financement de 20 M€ accordé par la Banque européenne d'investissement dans le cadre du Plan Juncker, dédié aux entreprises innovantes. Des fonds que la biotech héraultaise utilisera pour élargir son portefeuille de traitements médicaux injectables.

Lors d'un événement baptisé "First european venture debt", qui se déroulait le 22 mars à Luxembourg, la société héraultaise MedinCell a obtenu un financement de 20 M€ accordé par la Banque européenne d'investissement (BEI). Cette enveloppe a été octroyée dans le cadre du "Plan Juncker", un plan d'investissement lancé en 2015 pour soutenir les entreprises européennes innovantes (120 opérations bouclées à ce jour, 13,8 Mds € accordés en 2017).

Entreprise pharmaceutique technologique créée en 2002 et basée à Jacou (34), MedinCell est spécialisée dans les solutions visant à remplacer la prise quotidienne de médicaments par une injection sous-cutanée ou localisée. Elle a notamment développé la technologue BEPO®, une solution innovante d'injection de médicaments à longue portée d'action qui, après une première série d'essais cliniques positifs aux États-Unis, devrait rentrer sous peu en phase 3 (essais sur de larges populations de patients).

"Le financement de la BEI va permettre d'élargir notre portefeuille de produits pour qu'à terme un maximum de patients bénéficient des avantages des traitements injectables à action prolongée, déclare Christophe Douat, président du directoire de MedinCell, dans un communiqué. Nous sommes fiers que l'Union Européenne vienne nous soutenir, reconnaissant ainsi la compétence de notre équipe, le potentiel de notre technologie et l'efficacité de notre modèle d'entreprise visant à avoir un réel impact sur la santé dans le monde."

Il s'agit du nouveau financement majeur obtenu par MedinCell en quelques mois. En décembre 2017, la biotech héraultaise avait déjà reçu une subvention d'un montant de 3,5 M$ (soit 2,96 M€) versée par la Fondation Bill & Melinda Gates, pour décliner sa technologue BEPO® dans le domaine de la contraception.

MedinCell emploie une centaine de collaborateurs (25 nationalités) à Jacou, près de Montpellier. Les cofondateurs Christophe Douat et Ahn Nguyen ont été récompensés par Objectif-La Tribune lors des Grands Prix Objectif 2016, dans la catégorie Innovation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :