AnatoScope et Ottobock boostent l’orthopédie numérique

 |   |  519  mots
Les orthèses réalisées en impression 3D par AnatoScope et Ottobock, désormais partenaires.
Les orthèses réalisées en impression 3D par AnatoScope et Ottobock, désormais partenaires. (Crédits : AnatoScope)
AnatoScope, start-up montpelliéraine spécialisée dans la conception automatique d'appareillages en dentaire et orthopédie, annonce un nouveau partenariat stratégique avec l’Allemand Ottobock et sa filiale grenobloise Chabloz Orthopédie. Ensemble, ils proposent aux prothésistes le 1er service cloud entièrement numérique pour la conception, la simulation et la fabrication d'appareillages orthopédiques par impression 3D.

La start-up montpelliéraine AnatoScope, développe des solutions logicielles permettant de créer des clones numériques 3D de l'anatomie d'un patient pour modéliser des pathologies et tester virtuellement des dispositifs médicaux personnalisés. Ces solutions se destinent aux professionnels de santé des secteurs de l'orthopédie et de l'orthodontie.

Il y a presqu'un an, en mars 2018, elle avait lancé Lucy, sa 1e solution de simulation 3D à destination du secteur de l'orthodontie, développée en partenariat avec un partenaire industriel, Biotech Dental.

L'entreprise, dirigée par François Faure (président) et Frederick Van Meer (directeur général), ambitionnait de décliner cette technologie dans le secteur de l'orthopédie : elle annonce aujourd'hui avoir signé un nouveau partenariat avec l'Allemand Ottobock et sa filiale grenobloise Chabloz Orthopédie, pour mener à bien ce projet.

Ottobock, créée en 1919 à Berlin et aujourd'hui basée à Duderstadt, est spécialisée dans la conception de composants prothétiques et orthétiques*, ainsi que de fauteuils roulants. Présentée comme leader de l'orthopédie externe, elle dispose d'un réseau de 62 centres d'appareillage, et emploie 7 600 salariés dans 140 pays.

Simulation anatomique et biomécanique

Le partenariat conclu par les deux entreprises consiste à allier leurs savoir-faire afin de proposer aux prothésistes « le 1er service cloud entièrement numérique pour la conception, la simulation et la fabrication d'appareillages orthopédiques par impression 3D ». L'accord exclusif couvre le développement de solutions de conceptions automatisées de dispositifs orthopédiques (orthèses, prothèses) au moyen des technologies de patients virtuels d'AnatoScope.

« Les praticiens dans les ateliers scanneront la morphologie des patients à l'aide des appareils désormais disponibles à prix raisonnables, explique Frederick Van Meer. Ils déposeront les données sur un service web qui les assistera dans la conception et la validation numérique des appareillages, à l'aide des technologies les plus pointues de simulation anatomique et biomécanique. Une fois satisfaits du projet, ils pourront commander directement les appareillages ou les gabarits de thermoformage, qui seront fabriqués dans des unités de production de Chabloz Orthopédie, combinant fabrication additive 3D et usinage. Ce service va révolutionner tant la qualité que la productivité des ateliers, et bénéficiera aux patients. »

Plus fiable

L'utilisation d'algorithmes simulant l'anatomie et les comportements biomécaniques d'un patient virtuel est « une innovation qui permettra de produire de façon plus fiable des dispositifs orthopédiques optimisés pour l'efficacité, le confort et l'esthétique ». La fabrication numérique remplacera le plâtre dans les ateliers de production.

Selon Frederick Van Meer, AnatoScope et Ottobock ont mis au point le 1e POC fin 2018.

« Nous allons développer, sur les trois à cinq ans, toutes la chaîne numérique pour Ottobock. Les premiers objets orthopédiques comme des casques de plagiocéphalie, des releveurs de pied et des orthèses de pied, sont déjà sur le marché, et petit à petit, nous sortirons les grands appareillages. »

 * La prothèse est un appareillage destiné à remplacer un membre amputé, et l'orthèse compense, prévient ou corrige la ou les parties du corps atteintes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :