Quantum Surgical met un pied en Chine via une joint-venture

 |   |  678  mots
(Crédits : DR)
Le 5 avril, la medtech montpelliéraine Quantum Surgical, spécialisée en robotique médicale, annonce la création d'une joint-venture en Chine, pour la distribution sur ce marché de son futur robot chirurgical innovant destiné au traitement du cancer du foie.

Au moment de la création de Quantum Surgical en 2017 à Montpellier, son fondateur Bertin Nahum (ancien fondateur de MedTech, rachetée en 2016 par l'Américain Zimmer Biomet) rappelait que le cancer du foie concernait « 8 000 nouveaux patients par an en France, et 800 000 dans le monde dont 50 % en Chine, c'est le 6e cancer le plus répandu au monde et le 2e le plus mortel »...

Le 5 avril, le dirigeant annonce sa stratégie pour distribuer son futur robot chirurgical innovant pour le traitement du cancer du foie sur ce marché au fort potentiel : il vient de créer une joint-venture avec Ally Bridge Group (ABG), un fonds d'investissement international spécialisé dans les sciences du vivant, et LifeTech Scientific Corporation, « une société́ leader en Chine dans le secteur des dispositifs médicaux innovants ».

L'entreprise commune, qui sera basée près de Shenzhen, sera chargée de la certification réglementaire locale et de la commercialisation sur ce marché de la future plate-forme robotisée pour l'oncologie interventionnelle de Quantum Surgical.

Marché stratégique

La création de cette joint-venture fait suite à l'entrée d'ABG au capital de Quantum Surgical lors de sa première levée de fonds de 6 M€ en mai 2018. Selon un communiqué de Quantum Surgical, LifeTech sera l'actionnaire majoritaire de cette joint-venture - « une obligation aujourd'hui pour pouvoir créer une société en Chine, qu'il y ait un acteur chinois majoritaire », précise Bertin Nahum - dans laquelle elle apportera notamment son savoir-faire pour accélérer l'approbation et la commercialisation du produit en Chine.

« Quantum Surgical s'inscrit résolument dans une démarche internationale, et le marché chinois est stratégique car il représente plus de 50 % de l'incidence mondiale du cancer du foie, première application visée par la plate-forme développée par Quantum Surgical, souligne Bertin Nahum. Nous sommes convaincus que l'expertise de LifeTech en matière de réglementation et commercialisation, combinée aux réseaux et savoir-faire d'ABG, permettront à Quantum Surgical d'accélérer son entrée sur le marché chinois et de faire bénéficier de sa solution à des millions de patients atteints de cancer. »

« Cette joint-venture réunissant Quantum Surgical, LifeTech et ABG représente un nouveau modèle de collaboration sino-étrangère dans le domaine des technologies médicales », déclare Frank Yu, fondateur et P-dg d'ABG.

Bertin Nahum souligne que « la volonté de la Chine est de lier des accords avec des entreprises étrangères, et françaises en particulier » et confirme que « le modèle associant deux acteurs industriels aux côtés d'un fonds d'investissement est original ».

Approbation accélérée

« L'équipe d'ABG a travaillé en étroite collaboration avec Quantum Surgical, dirigée par Bertin Nahum, à la suite de notre investissement réussi dans sa précédente compagnie Medtech SA et de notre sortie de cette dernière, ajoute Frank Yu. Quantum Surgical est un prolongement naturel de l'investissement de 300 M$ dirigé par ABG en 2018 dans une société de soins de santé (l'Américain GRAIL, ndlr) dont la mission est de détecter le cancer à un stade précoce, afin qu'il puisse être éradiqué. LifeTech a fait ses preuves en obtenant en Chine l'approbation accélérée des technologies médicales les plus innovantes au monde et en les commercialisant, comme l'a prouvé son partenariat avec Medtronic. »

Selon le communiqué de Quantum Surgical, en octobre 2012, LifeTech est devenu le partenaire stratégique de Medtronic en Chine afin de développer le système de stimulation cardiaque implantable de Medtronic en Chine, lui permettant « d'implanter sa technologie de stimulation sous la marque HeartTone en Chine et obtenant l'approbation du CFDA en moins de neuf mois ».

Interrogé, Bertin Nahum ne communique cependant aucun calendrier quant aux approbations à obtenir et autres verrous réglementaires à évacuer pour implanter sa solution en Chine.

En France, la mise sur le marché de sa solution est maintenue à2020 ou 2021. Quantum Surgical a passé le cap des 50 salariés à Montpellier et prévoit de monter à 80 d'ici la fin 2019.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :