Comment Obesinov répond aux problématiques de mobilité pour l’obésité

 |   |  804  mots
Obesinov propose des ceintures de maintien abdominal sur-mesure pour les personnes souffrant d'obésité.
Obesinov propose des ceintures de maintien abdominal sur-mesure pour les personnes souffrant d'obésité. (Crédits : Obesinov)
Obesinov se présente comme un acteur de référence dans les solutions de mobilité pour les personnes atteintes de pathologies. L’entreprise montpelliéraine, qui s’est spécialisée dans les vêtements de contention sur-mesure pour personnes souffrant d’obésité, va étendre sa gamme de produits.

C'est en 2011 que l'entreprise Obesinov est créée par Thierry Beauquesne à Montpellier, avec pour objectif de développer des solutions permettant de répondre aux problématiques rencontrées par les personnes obèses. Ces dernières sont souvent placées en situation de handicap en raison des problèmes de mobilité engendrés par la surcharge pondérale.

« L'idée m'est venue suite à la rencontre avec chirurgien bariatrique qui s'étonnait que rien ne soit fait pour les personnes atteintes d'obésité qui venaient de se faire opérer, explique Thierry Beauquesne, aujourd'hui P-dg d'Obesinov. Ces personnes ont du mal à se mouvoir. Nous avons donc développé un procédé de fabrication de vêtements de contention sur-mesure, qui s'adressent à des personnes qui viennent de subir une opération de chirurgie bariatrique mais aussi à celles qui ne se font pas opérer. Notre première ceinture de maintien abdominal sur-mesure a été mise en vente en octobre 2012... Avec nos solutions et sans même s'en rendre compte, l'utilisateur porte moins son poids, est plus dynamique, moins fatigable, retrouve de l'estime de soi et rentre ainsi dans un cercle vertueux. »

Une école d'orthopédistes

L'entreprise, qui...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :