Exclusif : La Valériane (future licorne ? ) lève des fonds pour sa solution santé THESS

 |  | 814 mots
Lecture 4 min.
La Valériane a mis au point le dispositif THESS, une solution de conditionnement et de délivrance intelligente du médicament.
La Valériane a mis au point le dispositif THESS, une solution de conditionnement et de délivrance intelligente du médicament. (Crédits : La Valériane)
La medtech montpelliéraine La Valériane veut révolutionner le monde du médicament. Elle a mis au point THESS, une solution de conditionnement et de délivrance intelligente. Elle lance en septembre une levée de fonds pour déployer sa solution en Europe mais aussi aux États-Unis dès 2021, avec en perspective un marché mondial estimé à 65 Mds €.

La solution THESS (pour Therapy Smart System), développée par la medtech montpelliéraine La Valériane, est destinée à sécuriser et à améliorer la prise en charge thérapeutique des patients sous traitement oral de cancérologie. Elle se traduit par un concept de capsules de conditionnement des médicaments contenant une intelligence électronique et un distributeur de médicament intelligent. L'ensemble communique avec les logiciels de télémédecine et de télésurveillance, et donc avec les professionnels de santé, pour sécuriser en temps réel la délivrance des doses prescrites ou des combinaisons de médicaments à prendre.

« Le conditionnement actuel des médicaments est structurellement porteur de risques, assure Roland Sicard*, fondateur de La Valériane. La délivrance des médicaments en boîtes, blisters ou piluliers à casiers tuent directement ou indirectement des centaines de milliers de personnes tous les ans car ils sont sources d'erreurs de dispensation dans 57 % des cas, et 10 % des complications graves qu'ils génèrent conduisent au décès. Soit 10 000 décès/an pour la France. Par ailleurs, ils sont facteurs de gaspillage, puisqu'un médicament sur deux n'est pas utilisé soit plusieurs centaines de milliards de dollars sur le marché mondial. »

Cinq années de recherche

La Valériane est éditeur de logiciels santé et de technologies de e-santé. Fondée en 2008 à Montpellier, la medtech a déjà à son actif quatre innovations dans le domaine du numérique santé et du service santé. Elle réalise près de 1 M€ de chiffre d'affaires et emploie 13 salariés.

La solution THESS a été mise au point au terme de cinq années de recherche entre les équipes de La Valériane et de SGH-Healthcaring, expert français (basé près de Grenoble) de la plasturgie pharmaceutique. Sélectionnée parmi les dix projets d'amélioration de la pratique de pharmacie clinique les plus prometteurs par la Direction générale de l'offre des soins du ministère de la Santé, elle est protégée par un brevet mondial.

« Il existe sur le marché des solutions pour la sécurisation de la dispensation de médicaments sous forme liquide, comme l'insuline, mais rien pour les médicaments solides comme le permet THESS », assure Roland Sicard.

Adresser d'abord les 6 000 hôpitaux référents

Le dirigeant annonce que les prototypes seront livrés, à la fin de l'année 2020, dans deux établissements français de la cancérologie, l'Institut Paoli Calmettes de Marseille et l'Institut du Cancer Avignon Provence, ainsi que dans deux établissements de cancérologie américains (sous la supervision du Georgia Tech Research Institute à Atlanta, GA).

« Nous travaillons déjà avec eux sur la phase de paramétrage du dispositif, précise Roland Sicard. Dès le début 2021, ils utiliseront la solution et nous avancerons avec eux sur la qualification des prototypes pour l'Europe et les États-Unis. »

L'industrialisation de la fabrication de THESS pourrait intervenir à partir de juillet 2021.

« THESS sera fabriquée en France, chez notre partenaire SGH-Healthcaring, déclare Roland Sicard. Pour la commercialisation, nous allons recruter nos propres forces commerciales et nous nous adresserons dans un premier temps aux structures hospitalières assurant le suivi des traitements à risque de complication ou très coûteux à domicile, soit 6 000 hôpitaux référents dans le monde. Le coût de la solution, environ 60 € par mois, sera pris en charge par les établissements de santé. Ensuite, nous proposerons THESS pour d'autres pathologies. Le secteur de la pharmacie à distance est très intéressé, ainsi que les laboratoires pharmaceutiques pour améliorer l'efficacité des médicaments qui nécessitent une dispensation de plus en plus personnalisée et ajustable en continue. »

« Le potentiel d'une licorne à la française »

Selon La Valériane, le marché mondial de THESS est estimé à 65 Mds €.

« Nous avons pour ambition d'occuper, en 2025, 1 % de ce marché, ce qui représenterait 650 M€ de chiffre d'affaires en 2025, soit 500 hôpitaux clients et une dizaine de grands réseaux de pharmacie, et potentiellement des laboratoires pharmaceutiques », prévoit Roland Sicard.

Afin de mener à bien ces nouvelles étapes, La Valériane va créer une société dédiée, baptisée THESS Corporate, qui lancera une levée de fonds (la 3e de son histoire) de 3 M€ le 15 septembre prochain, depuis Paris, dans le cadre de Montpellier Capital Risque, le rendez-vous organisé par Bpifrance et le BIC de Montpellier qui aurait dû avoir lieu en mai dernier.

« THESS est notre 5e innovation, souligne Roland Sicard. On est en série A, et nous visons des investisseurs du monde santé numérique. THESS a le potentiel d'une licorne à la française ! »

* Roland Sicard, titulaire d'un DU de médecine gériatrique et d'un DESS en management hospitalier, dirige l'Institut du cancer Avignon Provence. Il est référent international en organisation services santé et numérique santé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/08/2020 à 17:46 :
Surtout que le cancer a tendance a augmenter avec les mauvaises habitudes alimentaires et l’impact des champs électromagnétiques sur la biologie humaine.
La ou vous dormez 5V/ m2 , trop de voltage ou une maison mal agencée, tue les cellules du cerveau, ainsi que les smartphones si il y a mauvaise utilisation.
En fait les personnes electrosensibles ont les même symptômes que le Covid 19, car ça peut impacter la respiration aussi si le voltage et les champs sont trop élevés. La Suisse est le pays le plus strict sur les barèmes au monde.
Faudrait comparer le nombre de cancer en Suisse par rapport à la France .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :