ReST Therapeutics lève 5 millions d’euros pour réaliser ses essais de phase 1

SÉRIE biotech (2/4) - La biotech montpelliéraine ReST Therapeutics vient de boucler un tour de table amorcé il y a un an. Cette levée de fonds de 5 millions d’euros va lui permettre de faire progresser son candidat-médicament pour le traitement des troubles du système nerveux central.

3 mn

La biotech montpelliéraine Rest Therapeutics développe un candidat-médicament pour le traitement des troubles du système nerveux central.
La biotech montpelliéraine Rest Therapeutics développe un candidat-médicament pour le traitement des troubles du système nerveux central. (Crédits : DR)

Hébergée au sein du laboratoire interdisciplinaire Mécanismes Moléculaires dans les Démences Neurodégénératives (MMDN) à l'Université de Montpellier, la biotech ReST Therapeutics travaille sur des thérapies visant à traiter les troubles complexes du système nerveux central. Soutenue par Bpifrance, la biotech vient de finaliser une levée de fonds entamée fin 2020 pour un montant global de 5 millions d'euros.

« Nous venons de voter l'émission d'obligations convertibles French Tech Seed. Cette émission d'une valeur de 250.000 euros vient parachever une levée de fonds qui va nous permettre de suivre scrupuleusement notre feuille de route », se réjouit Gilles Rubinstenn, docteur en chimie médicinale et physique quantique, inventeur de 41 brevets et cofondateur de ReST Therapeutics.

La FENM, molécule prometteuse

Malgré son très jeune âge - la société a été créée en 2020 - ReST Therapeutics bénéficie de l'expertise d'une dizaine de scientifiques regroupée autour de Gilles Rubinstenn, cofondateur en 2013 de M2i, devenu en six ans un leader mondial du biocontrôle en remplaçant les pesticides par des phéromones d'insectes.

« L'activité initiale de M2i était de développer un laboratoire pharmaceutique, confie Gilles Rubinstenn. De 2014 à 2019, nous avons développé la FENM* (Fluoro Ethyl Nor-Mémantine, ndlr) comme un biomarqueur du récepteur NMDA, essentiel à la mémoire et à la plasticité synaptique. Lors d'essais précliniques en France et aux Etats-Unis, ce biomarqueur s'est révélé très efficace dans le traitement du syndrome de stress post-traumatique et des atteintes cognitives associées aux maladies neurodégénératives telle que la maladie d'Alzheimer. »

S'entourant de partenaires académiques (INSERM, Universités de Montpellier et Toulouse, Columbia University à NY,...) et incubée à la SAAT AxLR, ReST Therapeutics conduit des travaux sur la FENM, cette fois en tant que candidat-médicament. Les études animales sont encourageantes, non seulement pour la prévention et le traitement des comportements inadaptés induits par le stress mais aussi pour ses effets anti-amnésiques et neuroprotecteurs.

Fisrt-in-Human d'ici 2023

« Alors que les thérapies actuelles, y compris la mémantine, ne s'avèrent ni curatives ni modificatrices de la maladie, nos études ont montré qu'en ciblant sélectivement les récepteurs NMDA, la FENM pourrait prévenir, arrêter ou inverser l'évolution des syndromes de stress post-traumatique et de la maladie d'Alzheimer, explique Gilles Rubinstenn. Ces avancées significatives sont et d'autant plus encourageantes qu'elles interviennent dans un contexte post-Covid où le syndrome de stress post-traumatique affecte un grand nombre de personnes. »

Les essais de première administration chez l'homme (phase 1) sont prévus d'ici 2023. Ils devraient être menés en Europe, sur une centaine de personnes. Pour l'heure, ReSt Therapeutics finalise les conditions protocolaires, en partenariat avec des praticiens hospitaliers. Pour la synthèse, la formulation et la production de son candidat médicament, la société montpelliéraine travaille en coopération avec M2I.

Dès 2024, la biotech montpelliéraine pourrait passer en phase 2 et amorcer une nouvelle levée de fonds.

* Analogue structurel de la mémantine, une substance active utilisée notamment dans la prise en charge de maladies d'Alzheimer.

Lire également dans notre dossier Biotech :

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.