Nouvelle promotion pour l’incubateur d’innovation sociale Alter’Incub

 |   |  590  mots
Quelques-uns des responsables des 15 nouveaux projets incubés
Quelques-uns des responsables des 15 nouveaux projets incubés (Crédits : DR)
Quinze nouveaux projets viennent d’être retenus par l’incubateur d’innovation sociale Alter’Incub, porté par l’URSCOP Occitanie (pôle Méditerranée) à Montpellier. De nouveaux parcours d’accompagnement sont désormais proposés aux équipes.

L'incubateur d'innovation sociale Alter'Incub, a été créé par l'URSCOP Occitanie-pôle Méditerranée à Montpellier, en 2007. Il était alors le premier dispositif du genre en France et s'est, depuis, dupliqué dans d'autres régions. Le 26 mars, il annonce avoir sélectionné une nouvelle promotion de quinze projets qui seront accompagnés.

La structure avait reçu 37 dossiers de candidatures à l'occasion du premier appel à projets régional de l'année, clos début février.

Sur les quinze nouvelles équipes projets, treize sont intégrés en pré-incubation (phase de deux à six mois) et deux en incubation (phase de douze mois).

Diversité

« Les nouveaux projets reflètent bien la diversité des problématiques auxquelles l'innovation sociale peut apporter des réponses sur notre territoire », commentent les équipes de l'incubateur dans un communiqué.

Seront ainsi accompagnés Concept Évasion (visites touristiques immersives aux commandes de drones à destination des personnes handicapées ou hospitalisées), Aucun complexe (formation et accompagnement au changement de comportements alimentaires), Héberge une asso (plate-forme web qui met en relation des citoyens hébergeurs et des membres actifs d'associations en déplacement), Imagyne (dispositif médical pour préserver l'intimité des femmes lors d'actes gynécologiques), La maison des projets (lieu ressource, d'orientation, de formation et d'accompagnement de projets économiques et citoyens), Loopeat (accompagnement des acteurs de la vente à emporter afin de réduire les déchets des emballages jetables), Nurse online (plate-forme web communautaire de partage de compétences infirmières et d'aide à l'embauche de pairs à pairs), OP.BI santé (solution informatique pour améliorer l'organisation des séjours hospitaliers et accroître la pertinence des soins), Relais Co (relais professionnel de prévention des risques psycho-sociaux à destination des entrepreneur(e)s ayant besoin de faire une pause pour se faire soigner, se ressourcer), Kwagga (mise en relation d'acteurs pour faciliter l'échange des connaissances et favoriser l'intelligence collective), Scic opa écosystème (constitution d'une coopérative matérialisant l'agrégation de 10 structures en écosystème afin de favoriser l'émergence de projets à impact sociétal positif), Open up (solution numérique inclusive ayant pour objectif de faire bénéficier de petits services gracieux d'entraide au quotidien), Drive zéro déchets (création d'un site de courses en ligne, avec récupération au drive ou par livraison, en utilisant le principe de la consigne pour les contenants), Aventures nomades (accueil et hébergement de jeunes relevant de la protection de l'enfance au sein d'un lieu d'accueil alternatif, avec accompagnement éducatif quotidien et cellule clinique), My fuso (distribution de cartables numériques à destination des enfants souffrant de troubles de l'apprentissage).

Boost, Zen ou Jump

L'incubateur annonce également des nouveautés pour l'année 2019.

« Plusieurs parcours sont aujourd'hui proposés aux équipes. Au côté du parcours "classique" de 16 mois, rebaptisé Boost, viennent d'être lancés les parcours "Zen" et "Jump" : le premier propose un accompagnement individuel adapté à la disponibilité de celles et ceux qui sont déjà en emploi et/ou qui sont très éloignés géographiquement de Montpellier. Le second s'adresse aux équipes projets dont le potentiel est déjà avéré et qui rentreront directement en phase d'incubation. »

Depuis sa création, l'incubateur, financé par la Région Occitanie et par l'Europe (Fonds FEDER), a accompagné 150 projets et contribué à la création de 66 entreprises, parmi lesquelles Equiphoria (La Canourgue, en Lozère), Enercoop (Montpellier), La Maison des enfants extraordinaires (Sauve, dans le Gard), Les Fées Spéciales (Montpellier) ou Vigne de Cocagne (Fabrègues près de Montpellier).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :