JVWeb représente la France au G20 des jeunes entrepreneurs

 |   |  589  mots
Jonathan Vidor, fondateur de JVWeb
Jonathan Vidor, fondateur de JVWeb (Crédits : JVWeb)
Le dirigeant montpelliérain Jonathan Vidor, fondateur de JVWeb, portera les couleurs de la France et du Languedoc-Roussillon au G20 des jeunes entrepreneurs qui se déroule du 7 au 9 septembre en Turquie. L’occasion pour lui de prendre la température d’un pays où il compte aussi se développer.

Il faisait déjà partie du voyage en 2014 à Sydney. Jonathan Vidor, fondateur de JVWeb (agence montpelliéraine spécialiste du e-marketing), est à nouveau dans le wagon des 400 jeunes entrepreneurs venus du monde entier pour participer à la 5e édition du G20 YEA, la Youg Entrepreneurs' Alliance (réseau mondial dont l'objectif est de mettre en avant le rôle de l'entrepreneur comme moteur de croissance et d'innovation).

Ce G20 des jeunes entrepreneurs, qui se réunit tous les ans en marge du G20 politique (à Antalya les 15 et 16 novembre) pour réfléchir à un ensemble de solutions à destination des gouvernements, se tient du 7 au 9 septembre 2015 à Istambul, en Turquie. Sur les 400 entrepreneurs sélectionnés, 35 porte-drapeaux de l'innovation française.

« Je serai le seul entrepreneur du Languedoc-Roussillon, déclare Jonathan Vidor à la veille de partir pour la Turquie. Mon rôle sera de représenter la France mais aussi de dynamiser la région Languedoc-Roussillon. Avec une majorité de TPE/PME, notre région possède un tissu entrepreneurial riche et particulièrement innovant qu'il faut continuer à entretenir grâce à des mesures pérennes ».

Le jeune chef d'entreprise se réjouit des perspectives de ce sommet, qui permet « d'échanger avec d'autres chefs d'entreprises de tous horizons, de partager de bonnes pratiques et de bonnes idées ».

Faire bouger les lignes

Cette année, le sommet portera sur la culture entrepreneuriale et les 400 entrepreneurs auront à réfléchir à un plan d'actions permettant de relancer l'économie de leur pays, le financement de la croissance des PME et la création d'emplois pour les jeunes.

« Ce sera l'occasion de poursuivre nos efforts auprès des politiques pour faciliter le développement des TPE/PME en termes de financement, de recrutement et d'internationalisation, souligne Jonathan Vidor. Nous devons aussi veiller à sensibiliser les jeunes à l'entrepreneuriat dès le plus jeune âge. Avec les autres membres de la délégation, nous avons le pouvoir de faire bouger les lignes et de promouvoir la culture entrepreneuriale à la Française. »

 Les propositions émises seront ensuite communiquées au président du G20 avec l'espoir d'être traduites concrètement dans les politiques mises en œuvre par les gouvernements.

« L'an dernier, nous avions suggéré d'apprendre le codage HTML dans les écoles, et en France, ça commence cette année, par exemple », rappelle le Montpelliérain.

La Turquie et la Belgique

Si l'objectif de ce voyage n'est pas d'y faire des affaires, les opportunités ne seront cependant pas négligées. D'autant que JVWeb ambitionne de s'implanter en Turquie, et « de recruter quelqu'un d'ici la fin de l'année à cet effet », annonce Jonathan Vidor.

Un projet qui s'inscrit dans la stratégie de déploiement à l'international de JVWeb, qui réalise déjà 50 % de son chiffre d'affaires (5,5 M€ en 2014, prévision de 6,5 M€ en 2015) à l'export, dont 90 % en Europe et 10 % en Asie, Amérique Latine et États-Unis. D'autres développements à l'international sont dans les tuyaux.

« Nous allons probablement recruter un VIE pour la Belgique : ce serait la première fois que nous avons quelqu'un basé dans un pays étranger. Si ça marche, on pourrait mettre un VIE dans chaque pays européens où on fait du business. »

Les effectifs de l'entreprise se montent à ce jour à 40, et le jeune entrepreneur annonce des recrutements prochains de chargés de comptes. JVWeb, qui travaille déjà avec de grands noms tels que Google, Blablacar, Microsoft Store, Sony, Yves-Rocher ou la Société Générale, a signé cet été avec de nouveaux clients : Sushi Shop, Jenifer et la Mutuelle des Motards.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :