Démantèlement nucléaire : ISYmap lauréate d'un appel à projet d'EDF

 |   |  299  mots
(Crédits : DR)
La jeune pousse gardoise ISYmap a annoncé, le 6 février, qu'elle fait partie des 8 lauréats du 1er appel à projet à l'international sur le démantèlement nucléaire lancé par EDF. Ce partenariat devrait faire émerger un POC, centré sur les besoins spécifiques du démantèlement nucléaire.

La cérémonie de remise des prix avait lieu lundi 5 février à Paris. Les huit lauréats avaient tous répondus à un appel à projet lancé en 2017 par EDF, qui ambitionne de devenir un acteur de référence sur le marché mondial du démantèlement nucléaire.

Le nucléaire est déjà le premier marché d'ISYmap, qui figure parmi les trois lauréats issus d'Occitanie. La start-up, créée en 2016 à Bagnols sur Cèze (30), travaille, entre autres, avec Orano (ex-Areva) pour commercialiser ses capteurs de cartographie et de mesure dans les zones à risques (radioactivité, pollution...).

"Avec EDF, nous allons réaliser un premier POC (preuve de concept, NDLR) financé, en fonction de leurs besoins spécifiques, détaille Marie-Anne Lissandre, fondatrice d'ISYmap. EDF veut renforcer sa dynamique sur l'innovation et se positionner sur le démantèlement nucléaire, d'où l'appel à projet."

Financer un premier prototype

Si la gérante n'a pas encore toutes les informations concernant les modalités d'application de ce POC, il fera sûrement appel au savoir-faire d'ISYmap pour investiguer à distance des zones à risques très élevés, notamment sur la radioactivité, comme les coeurs de réacteur.

Pour la CCI du Gard, cette victoire est le signe du dynamisme de l'écosystème local, tourné vers les filières Cleantech. L'initiative Cleantech Valley ambitionne d'ailleurs de faire du territoire un leader sur la déconstruction et la dépollution des sites sensibles, comme la centrale électrique d'Aramon (30), le site de Marcoule (30) ou le Tricastin (26).

ISYmap emploi cinq personnes et prévoit jusqu'à trois recrutements sur 2018. Si la société ne communique pas sur son chiffre d'affaires, elle parle d'une croissance à deux chiffres tout au long de l'année 2017, et prépare une levée de fonds pour la fin d'année 2018.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :