Forssea Robotics lève 2,4 M€ pour son robot sous-marin autonome

 |   |  553  mots
(Crédits : Forssea Robotics)
La start-up de robotique sous-marine Forssea Robotics, qui développe un système de connexion autonome pour des applications marines en grande profondeur, annonce, le 14 septembre, une levée de 2,4 M€. Un tour de table qui comprend notamment le fonds d’investissement régional Irdi-Soridec et la holding SOPER, créée par Jean-Michel Germa (ex- fondateur de la Compagnie du Vent).

Forssea Robotics est une entreprise créée en mai 2016 à Frontignan (34) par Gautier Dreyfus et Maxime Cerramon. Elle spécialisée dans la conception et la fabrication de systèmes de connexion autonome pour des applications marines en grande profondeur pour les industries offshore (oil & gas, défense, énergie marine), , et se distingue par son partenariat technique avec Searov Offshore, une PME française spécialiste des interventions sous-marines assistées par ROV (Remotely Operated Vehicle), racheté en juillet 2017 le groupe de services norvégien DeepOcean.

Forssea Robotics compte 14 collaborateurs, aujourd'hui répartis entre Paris et Frontignan.

Tête chercheuse sous-marine

Alors qu'elle avait réalisé une 1re levée de fonds de 500 000 € à l'été 2016, l'entreprise annonce, le 14 septembre, avoir levé 2,4 M€ auprès du fonds d'investissement régional Irdi-Soridec, de la holding SOPER* créée par Jean-Michel Germa (ex-fondateur de La Compagnie du Vent), et de plusieurs business-angels « parmi lesquels figurent des dirigeants de sociétés de services offshores internationales ».

Ce tour est complété par des aides publiques à travers l'appui de bpifrance et du programme « Navires du...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :