Global POS va permettre aux commerces d'accepter les bitcoins

 |   |  471  mots
Easy2Play, la solution développée par Global POS
Easy2Play, la solution développée par Global POS (Crédits : Global POS)
Lors de la Paris Retail Week, l'entreprise héraultaise Global POS a annoncé, le 24 septembre, qu'elle étend sa solution de paiement numérique aux crypto-monnaies. Si les négociations en cours aboutissent, plus de 25 000 points de vente en France pourront les accepter comme moyen de paiement en 2020.

Entreprise basée à Baillargues (34), Global POS est l'éditrice d'Easy2Play, une solution développée depuis 2014 qui facilite la gestion des titres prépayés (chèques vacances, titres restaurants, chèques cadeaux...). Ce produit pouvant également gérer les paiements alternatifs, Global POS vient d'annoncer, dans le cadre de la Paris Retail Week, une évolution de cette technologie, qui intègrera désormais les paiements en Bitcoins.

Un potentiel de 25 000 boutiques dès 2020

À ce jour, la solution Easy2Play, qui représente 50 millions de titres encaissés, est acceptée dans plus de 25 000 boutiques d'une trentaine de grandes enseignes partenaires : Boulanger, Foot Locker, Décathlon, Conforama, Intersport, Cultura, Norauto, etc.

Des négociations sont en cours avec ces enseignes pour permettre à leurs points de vente d'activer le nouveau module de paiement en Bitcoins ("EasyWallet") à compter du 1er trimestre 2020. Aucun accord n'a encore été signé à date, même si les pourparlers semblent devoir aboutir rapidement avec Cultura.

Par ailleurs la technologie de Global POS est compatible avec les connecteurs développés par des entreprises spécialistes de la monétique telles que Famoco ou le montpelliérain Nepting. Cette caractéristique ouvrirait aussi, à terme, le paiement en Bitcoins aux PME, restaurants et commerces indépendants qui utilisent ces terminaux.

"C'est une étape symbolique importante dans l'évolution des moyens de paiement en France. Cependant, plus qu'un symbole, ce que nous apportons à 25 000 points de vente, c'est la possibilité de rentrer sans risque dans l'univers de l'économie 3.0.", déclare Stéphane Djiane, dirigeant et fondateur de Global POS.

Une évolution encadrée par la loi Pacte

Le module en question, développé par Global POS, est soutenu par divers partenaires technologiques (ekino, Octo Technology) et sectoriels (Smartchain, Havas Blockchain, Fidal). "Si dans un premier temps le service que nous proposons ne permettra de dépenser que des Bitcoins, notre objectif est d'ouvrir notre solution à d'autre crypto-monnaies dans le futur", rajoute Stéphane Djiane.

La loi Pacte (Plan d'Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises), adoptée en juin 2018, a notamment fixé un cadre pour les prestataires de services sur actifs numériques (PSAN) : deux autres partenaires de Global POS dans ce projet, Deskcoin et Savitar, postulent à l'agrément PSAN et seront chargés de la conversion des crypto-monnaies en euros.

"La solution développée par Global POS et ses partenaires s'inscrit dans le cadre légal défini par la France pour la loi Pacte. Dans cette optique, le fonctionnement classique des marques (qui accepteront le module dans leurs points de vente, ndlr) ne sera pas impacté puisque les plates-formes d'échange seront en charge de la conversion des Bitcoins en euros", confirme l'entreprise héraultaise.

Selon une étude Kantar TNS publiée en 2018, plus de quatre millions de Français possèdent des crypto-monnaies et crypto-actifs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/09/2019 à 0:41 :
La loi de Gresham (La mauvaise monnaie chasse la bonne) est la raison de la faible utilisation dans les transactions classiques. Chaque année renforce Bitcoin; Quelle sera la situation dans 10 ans?
a écrit le 24/09/2019 à 16:42 :
Géniaaaaaal : au cours du jour ( parce que ça change quand même pas mal chaque jour ), on va pouvoir payer sa baguette 0,000126669 bitcoincoin...faudra pas oublier, ni se tromper dans les décimales, hein ? Et que personne se trompe dans la commission à 10% soit 0,0000126669 bitcoincoin....Haaaa, je vous laisse faire le calcul :-)
Pas grave, on est dans le vent :-)))

En cas de d'erreur ou de fraude, s'adresser au Père Noël.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :